Présenté par
page

Foret nourricière Patenaude

157 Sainte-Julienne - Lanaudière, Montcalm
Tout d'abord, le projet vise la mise en valeur d'un espace vert municipal situé sur la rive du Lac Patenaude par l'aménagement d'un parc de voisinage et la naturalisation du site. Le parc est situé dans un quartier en développement, et il est présentement peu fréquenté par son manque d'attrait et d'aménagement. Anciennement une aire de jeux, les jeux du parc du Lac Patenaude ont été enlevés, car ils étaient devenus dangereux. L'aire de jeux a été relocalisée dans un autre parc, plus grand, pour répondre à la demande croissante. Bref, le site visé doit être réaménagé. Beaucoup de petits animaux sont présents dans ce secteur et la création d'un milieu naturel riche en fruit favorisera la proximité entre les habitants du quartier et les habitants de la forêt. Enfin, l'aménagement de la bande riveraine sera bénéfique à la qualité de l'écosystème du lac Patenaude. Le projet que la municipalité souhaite mettre de l'avant est l'aménagement d'un arboretum d'arbres fruitiers et à noix indigènes, ainsi que l'aménagement de la bande riveraine avec des arbustes fruitiers indigènes. Un sentier sera aménagé dans le parc reliant les différents points d'intérêts dans le parc: l'accès au lac, le petit boisé, l'aire de pique-nique et le sentier d'interprétation des arbres et arbustes fruitiers. Objectif du projet 1. Créer un parc de voisinage agréable pour la population. 2. Créer un parc naturel pour favoriser le contact entre les gens, la nature et ses habitants. 3. Créer un endroit pour favoriser la socialisation intergénérationnel. 4. Revitaliser ce secteur du quartier. 5. Naturaliser la bande riveraine du lac Patenaude pour améliorer la qualité de l'eau. 6. Créer un écosystème riche en fruits comestibles et en noix, pour les animaux, les oiseaux et les humains. 7. Informer la population locale sur les richesses nourricières que nous procurent la nature par la création d'un sentier interprétation sur les arbres et arbustes à fruits et à noix indigènes. Beaucoup de fruits indigènes sont méconnus. 8. Améliorer la qualité de l'air et de l’eau par la plantation d'arbres et d'arbustes. 9. Faire un projet de collaboration entre la municipalité, les citoyens, la société d'horticulture et d’écologie de Sainte-Julienne et le Carrefour Jeunesse Emploi. 10. Favoriser la bonne alimentation et les saines habitudes de vie 11. Faire des ateliers d'informations et de démonstrations sur la culture, la cueillette et la transformation des fruits indigènes. Description de l’engagement Tout d'abord, le département d'horticulture et environnement a déjà réalisé des projets en collaboration avec les différents organismes citoyens de Sainte-Julienne. Entre autre, nous avons réalisé un jardin communautaire, des jardins collectifs, des aménagements de bande riveraine et des corvées de nettoyages annuels. Ce projet sera réalisé par le département d'horticulture de la municipalité avec l'aide de la société d'horticulture et d'écologie de Sainte-Julienne, le carrefour jeunesse emploi et les citoyens du domaine Patenaude. Le plan d'aménagement sera réalisé par le chef horticulteur en collaboration avec un groupe de citoyen du secteur. La société d'horticulture et des employés du département d'horticulture donneront de l'information, de la formation et des démonstrations sur la culture, la cueillette et la transformation des fruits indigènes en saison. De plus, ils superviseront l'équipe de jeunes du carrefour jeunesse emploi et des citoyens bénévoles pour la réalisation des travaux de plantation et de l'entretien. Enfin, le département d'horticulture et la société d'horticulture et d'écologie de Sainte-Julienne organiseront des activités de cueillettes de fruits et de noix et des ateliers de formations pour leur transformation. Engagement futur Tout d'abord, avec l'aménagement d'un parc de voisinage accueillant, les citoyens s'approprieront le site du projet. Des panneaux d’interprétations seront installés pour bien identifier les arbres et arbustes fruitiers, en plus de fournir des informations sur les fruits qu'ils offrent. Ensuite, des ateliers saisonniers seront organisés pour les citoyens lors de la fête des voisins et lors de la fête des récoltes. Description de la promotion Tout d'abord, la promotion du projet sera organisée par la chef des communications en collaboration avec le chef horticulteur. Ensuite, le projet sera annoncé dans le journal municipal La Belle Julienne, sur le site internet et sur le panneau électronique de la municipalité. De plus, une annonce sera faite aux membres de la société d'horticulture et d'écologie de Sainte-Julienne, aux membres du jardin communautaire et aux associations de citoyens des différents domaines des quartiers environnants. Finalement, nous convoquerons les médias locaux pour faire une conférence de presse lors du lancement officiel du parc.
Fafard