Présenté par
Icône de fermeture

RESTEZ INFORMÉ

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir des idées, des conseils, des concours et plus encore pour profiter de l’été !

Email marketing Cyberimpact
page

Aménagement d’un parc riverain à Saint-Malachie

1309 Sainte-Malachie - Chaudière-Appalaches, Bellechasse
Le projet d’Aménagement d’un parc riverain à Saint-Malachie consiste en la réalisation d’un espace facilitant l’accès à un secteur de la rivière Etchemin. Saint-Malachie est un petit village d’environ 1500 résidents situé au contrefort des Appalaches dans Bellechasse. La rivière Etchemin est un magnifique cours d’eau qui traverse du sud au nord tout le territoire de la municipalité. Le parc riverain serait situé au coeur du village, à côté du pont Taschereau, un des trois ponts qui enjambent la rivière. Notre municipalité aimerait, par le biais du Concours Jardin dans ma ville, réaliser un aménagement naturel sur les bords de la rivière demandant peu d’entretien. En conformité avec les lois et les règlements relatifs aux aménagements riverains et en respectant la nature de la berge, une rocaille, des marches de pierre, des sentiers bordés de plantes de milieu humide seraient aménagés et quelques arbres seraient plantés. De plus, une gloriette serait construite et des supports pour les vélos seraient installés. Ce projet simple, s’inscrivant dans les limites du budget disponible, vise, par contre, plusieurs objectifs : Donner à tous les citoyens de Saint-Malachie un accès privilégié à la rivière Etchemin. Hormis les résidents riverains qui ont un accès direct et privé à la rivière, les citoyens de Saint-Malachie n’ont pas le privilège d’avoir accès à ce cours d’eau qui fut un élément central du développement du village. Ce parc viendrait combler ce besoin en permettant à tous et à chacun de s’approprier ou de se réapproprier un peu de cette rivière importante. Il s’inscrit ainsi dans la mouvance qu’ont les villages et les villes plus volumineux de rendre accessibles à leurs citoyens les cours d’eau qui les avoisinent.   Revitaliser ce secteur de la municipalité. Point d’accès au village à l’intersection des routes 277 et 216, le Pont Taschereau conduit à un espace dévitalisé et peu accueillant où se situe le garage municipal. La municipalité a amorcé un travail d’embellissement en créant quelques plates-bandes fleuries qui apportent un peu de fraîcheur et de couleur sur un terrain découvert. La construction du parc riverain contribuerait à dynamiser cet espace présentement peu utilisé.   Favoriser le contact entre les gens. Présentement, le terrain visé facilite peu les échanges entre les citoyens. Nous voulons en faire un milieu de vie attrayant en jouant un rôle social. En créant un parc de voisinage attractif pour les citoyens, l’aménagement pourrait, tout au cours des étés et à tous les jours de la semaine, permettre des moments d’échange entre ceux et celles qui le fréquenteraient. Faire de ce parc un lieu de rassemblement. Depuis cinq ans, un marché public se tient tous les week-end sur une partie du terrain du garage municipal. Ce marché qui dessert les citoyens du village et ceux des villages avoisinants permet de leur présenter des produits alimentaires et artisanaux de qualité. Ce rassemblement hebdomadaire entre commerçants et acheteurs a permis de créer des liens solides. Il est important de noter que cette activité a réussi à créer de bonnes racines. Il serait abusif de parler de pérennité, mais les quelques années d’existence démontrent bien l’attachement des citoyens à cette activité. Le parc souhaité viendrait solidifier, et dans l’espace et dans le temps, ce lieu de rassemblement. De fait, il est loisible de penser que les visiteurs du marché profitent du parc qui serait à proximité pour davantage socialiser avant, pendant et après leur visite au marché apportant ainsi une qualité à une petite communauté. Nous sommes confiants que le parc et le marché de par leur nature respective s’alimentent mutuellement. Contribuer à la pratique d’habitudes de vie simples et saines. Au-delà du regard croisé entre alimentation de qualité, via le marché, et nature, via le parc riverain, nous aimerions, par la création de cet espace vert, que chaque visiteur ou visiteuse puisse prendre le temps de s’arrêter régulièrement, peu importe sa fréquence, pour un moment de repos et de ressourcement qui contribuerait à une belle hygiène de vie. Rien de tel pour se retrouver que d’écouter l’eau qui coule, en accord avec le bruit dans les feuilles, le chant des oiseaux et les odeurs des plantes, en se promenant dans les sentiers ou assis sous la gloriette.   Faire un point de rencontre et de repos pour les cyclistes. Le projet du parc vise également les cyclistes qui empruntent la voie cyclable qui traverse le pont Taschereau. Situés à proximité, la gloriette et le parc, en plus du magnifique point de vue sur la rivière, permettraient d’offrir un point d’ombre aux cyclistes afin de pouvoir se reposer avant de reprendre la route ou encore à la fin de leur trajet. Le parc pourrait également servir de point de rencontre avant, pendant ou après l’expédition. Afin de faciliter leur présence, des supports pour les vélos seraient installés.   Nous sommes persuadés, grâce au soutien financier du Concours Jardin dans ma ville, que les citoyens et les citoyennes, les cyclistes, les familles, les travailleurs et les travailleuses, les touristes et autres personnes de passage tireront profit du PARC RIVERAIN DE SAINT-MALACHIE pour multiplier les rencontres, se reposer ou se ressourcer, tout en bénéficiant du calme et de la beauté qu’offre la rivière Etchemin.
Vertdure