Mouche de la carotte : comment protéger vos carottes de manière naturelle

La mouche de la carotte cause beaucoup de dégâts, mais heureusement, son contrôle — sans pesticide toxique — est souvent assez facile. Découvrez nos astuces pour lutter efficacement, et de manière naturelle, contre la mouche de la carotte.

Mouche de la carotte : comment savoir si vos carottes sont attaquées?

Habituellement, vous ne remarquez pas la mouche de la carotte (Chamaepsila rosae, anciennement Psila rosae), une petite mouche noire de 4,5 à 6 mm à tête jaunâtre, quand elle visite votre potager : elle est trop discrète. Ce sont plutôt vos plants de carottes qui vous indiquent que quelque chose ne va pas. Soit que les semis demeurent rabougris depuis le début de la saison ou encore, tout commence bien, puis, 4 ou 6 semaines plus tard, le feuillage jusqu’alors sain commence à paraître faible et rouillé, puis les fanes de vos carottes se mettent à jaunir puis à faner.

Quand vous récoltez une racine pour voir, vous découvrez des galeries creusées à l’intérieur, avec parfois un asticot jaune-crème — la larve de la mouche de la carotte — encore à l’intérieur. Et éventuellement, une pourriture noire s’installe dans les plaies. Alors, bye-bye carottes!

Cette mouche se trouve surtout dans les jardins établis et les jardins communautaires. Les jardiniers débutants peuvent souvent cultiver les carottes pendant 4 ou 5 ans, même plus, puis elle arrive subitement, ayant enfin trouvé votre jardin.

Quand arrive la mouche de la carotte?

La mouche de la carotte a un cycle en deux temps. Elle hiverne sous forme de pupe ou de larve dans le sol au pied d’une plante hôte (carotte, carotte sauvage ou autre ombellifère). Les adultes émergent vers la fin mai et débute alors la période de ponte. Pendant le mois suivant, les adultes pondent leurs œufs dans le sol près des semis de carotte qu’elles trouvent. Ils mettent environ 7 jours à éclore. Au début, les jeunes larves se nourrissent des radicelles des semis, puis pénètrent la racine pivotante de la carotte pour y compléter leur développement plus tard, quand la racine grossit.

Après quelques semaines de gourmandise, les larves deviennent des pupes. Une deuxième génération sort entre la mi-août et la mi-septembre, mais cause rarement beaucoup de dégâts. Ce sont les larves de cette génération qui hivernent dans le sol sous forme de pupes.

Le meilleur traitement contre la mouche de la carotte : la prévention

Une fois que l’asticot est à l’œuvre parmi vos carottes, les dommages sont déjà faits et il est trop tard pour réagir. Les insecticides n’ont jamais beaucoup d’efficacité sur les insectes qui vivent sous le sol comme le fait cette larve.

Le secret pour contrôler la mouche de la carotte est la prévention. Et ce n’est pas si difficile.

Comment prévenir la mouche de la carotte?

La rotation des cultures

Sachant que la mouche hiverne généralement dans le sol où étaient plantés ses hôtes — carottes, mais aussi autres ombellifères comme le panais, le persil et le céleri — la première chose à faire est toujours une rotation : ne plantez jamais les carottes là où les plants attaqués par la mouche de la carotte ont poussé l’année précédente.

Évitez de semer des carottes l’année suivant une infestation

D’ailleurs, la méthode la plus simple consiste à ne pas cultiver de carottes du tout l’année suivant une infestation. Ainsi, la mouche s’en ira ailleurs. Quand vous en semez la 3e année, il n’y aura pas de mouches dans le secteur! Et souvent, la mouche de la carotte n’arrive pas à retrouver le jardin avant 4 ou 5 ans! Mais cela ne fonctionnera pas dans un jardin communautaire, où des voisins cultivent presque certainement des carottes.

Retardez le début des semis

Aussi, pour prévenir la mouche de la carotte, retardez un peu le semis. Plutôt que de le faire début mai, quand les mouches sont présentes, semez vos carottes à partir de la mi-juin, quand les femelles cherchent de jeunes semis près desquels pondre leurs œufs. Comme les carottes prennent un certain temps à germer, les mouches adultes mourront avant leur démarrage. Il y a bien une deuxième génération au mois d’août, mais elle fait généralement peu de dégâts.

Faire un barrage aux insectes pour protéger vos carottes

Une autre alternative consiste à semer vos carottes dès le mois de mai, puis de recouvrir le rang d’une barrière anti-insectes. Une simple couverture flottante peut faire office de barrière légère, blanc translucide, qui laisse pénétrer le soleil, la pluie et l’air, mais pas les insectes. Elle doit être enterrée tout autour sur au moins 2,5 cm de profondeur, sinon la mouche, attirée par l’odeur de la carotte, peut pondre ses œufs à l’extérieur de la barrière et les larves pourront atteindre les racines en rampant.

Protégez vos carottes en les dissimulant

Comme les mouches de la carotte recherchent la plante d’après son odeur, vous pouvez dissimuler cette dernière et ainsi protéger vos plantes.

Pour tromper la mouche de la carotte, il suffit parfois de semer les carottes parmi des plantes odoriférantes, comme les oignons, l’ail, la sauge ou le romarin. Il existe également des lignées de carotte, comme ‘Resistafly’ ou ‘Flyaway’, qui produisent peu ou pas d’acide chlorogénique, soit l’odeur qui les attire, et ces variétés résistent alors tout naturellement à la mouche de la carotte. D’ailleurs, si jamais une larve devait s’attaquer à une carotte sans acide chlorogénique, elle ne vivra pas longtemps. Elle a absolument besoin de cet acide pour sa survie!

Autres trucs pour protéger vos carottes de la mouche de la carotte

  • Enlevez toujours la carotte sauvage, une mauvaise herbe courante au Québec, des abords du jardin, car elle peut héberger la mouche. Et évitez — ou recouvrez d’une couverture flottante — les autres plantes hôtes de cette mouche : persil, panais, céleri, aneth, etc.
  • On peut placer des plaques collantes jaunes, disponibles en jardinerie, dans le jardin tout de suite après le semis. La mouche de la carotte est attirée par le jaune et y restera collée. Par contre, mieux vaut combiner cette méthode avec d’autres, car seulement une partie des adultes se font piéger. L’autre partie se dirigera directement vers vos plantes!
  • La mouche de la carotte a la réputation de surtout voler bas, sans doute à la recherche de jeunes semis de carotte. Que cela en soit la cause ou non, elle semble rarement trouver les carottes cultivées en pot, surtout quand le pot est sur un balcon de 2 étages ou à plus de hauteur.

Pour connaître les autres trucs pour réussir à cultiver la carotte, voici un billet qui vous sera fort utile! Comment réussir la culture des carottes.

Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Kubota octobre 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Larry Hodgson était un collaborateur très apprécié de Du jardin dans ma vie

Larry Hodgson

Trucs et conseils horticoles

En savoir plus

Articles similaires

Éloigner les limaces au jardin

Conseils d'entretien de jardinage

Trucs pour se débarrasser des limaces au jardin

Les limaces, ces gluants escargots sans coquille, font-elles des ravages...
Bibitte à patate

Conseils d'entretien de jardinage

Bibitte à patate, perce-oreille et coccinelle asiatique : comment les contrôler au jardin?

Il est évident que vous serez en contact avec des...
jeune garçon qui tient de beaux concombres a la main

Jardins et potagers

Comment faire pour avoir de beaux concombres au jardin

Le concombre est un des légumes-fruits les plus populaires de...
Scarabee japonais jardin

Conseils d'entretien de jardinage

Comment se débarrasser des scarabées japonais au jardin

Les scarabées japonais sont de gros coléoptères à corps bombé...
bouteille en plastique pour protéger les plantes dans astuces naturelles jardin

Conseils d'entretien de jardinage

5 meilleures astuces naturelles pour votre jardin

Il n’est souvent pas nécessaire de chercher bien loin pour...
Chrysomeles du concombre

Conseils d'entretien du potager

Comment se débarrasser des chrysomèles du concombre

Il y a deux petits coléoptères au corps allongé, des...