Comment choisir le bon pot pour chaque plante

Vous êtes là, debout devant le rayon des pots et des cache-pots qui s’étend à l’infini (ou presque), à vous demander lequel de ces contenants serait le plus adéquat pour votre nouvelle plante?

Où peut-être est-ce pour une plante qui a besoin d’être rempotée, mais vous ne savez pas comment choisir le bon format? Pas de panique! Voici quelques conseils qui sauront vous être utiles afin de choisir un pot adéquat qui contribuera à la santé de votre plante.

Choisir le bon pot de rempotage

Sachez avant de commencer qu’il est préférable d’attendre quelques semaines avant de changer le pot d’une plante nouvellement acquise afin de limiter les effets négatifs du stress sur elle et de lui permettre de s’adapter à son nouvel environnement en douceur. En ce qui concerne le rempotage d’une plante déjà acclimatée, il doit se pratiquer au besoin seulement. Une jeune plante demandera un rempotage plus fréquent (1 fois par an) qu’une plante bien établie (aux 4 à 5 ans selon le développement de la plante).

Voici quelques signaux faciles à identifier et qui indiquent que votre plante a besoin d’être rempotée :

  • affaissement rapide de la plante à la suite d’un arrosage (elle sèche trop rapidement);
  • les nouvelles feuilles sont plus petites;
  • la plante semble moins vigoureuse;
  • sa croissance est au ralenti.

Critères de sélection pour le pot parfait

Pour être considéré comme étant LE contenant parfait pour votre plante, certains standards doivent être respectés :

  • la dimension actuelle de la plante;
  • la stabilité et la résistance du contenant;
  • le type de matériaux;
  • les besoins en eau de la plante;
  • la présence d’un ou plusieurs trous de drainage au fond;
  • la forme et la dimension du contenant.

La dimension actuelle de la plante

Bien que la plante que vous désirez rempoter puisse devenir éventuellement une plante de grande dimension, la grandeur du pot choisi doit respecter la taille actuelle et non future du végétal. Le nouveau pot doit être plus grand que l’ancien de seulement 2,5 à 5 cm en hauteur et en circonférence. Trop grand, les racines de la plante risquent de pourrirent puisqu’il y aura trop d’eau pour leur capacité d’absorption.

La forme et la stabilité du pot

Plus la plante est haute, plus la base du pot doit être large afin d’assurer une bonne stabilité. Les plantes grasses et les cactus préfères les contenants bas et à base large car leur système racinaire se développe surtout en surface.

Les matériaux et le besoin en eau de la plante

Bien que tous les récipients pouvant contenir suffisamment de terreau pour subvenir aux besoins des plantes qui y sont cultivées durant une longue période possèdent la principale caractéristique d’un bon contenant, leurs matériaux de fabrication reste toutefois un élément important à considérer lors d‘un changement de pot.

Les pots de terre cuite et les pots de bétons possèdent de nombreux avantages et conviennent à la plupart des végétaux :

  • ils assurent une meilleure gestion de la température dans le pot;
  • la porosité des parois permet à l’air et à l’eau de mieux circuler et assure une meilleure gestion des arrosages;
  • leur poids permet une bonne stabilité;
  • ils sont faits de matière naturelle.

Et quelques inconvénients :

  • leur fragilité;
  • ils sont plus difficiles à déplacer.

Les contenants de plastiques ou de résines offrent eux aussi certains avantages :

  • ils sont légers et offerts en plusieurs formes et couleurs;
  • ils sont idéals pour les plantes gourmandes en eau et en chaleur.

Et quelques inconvénients :

  • ne régularisent pas la température du terreau;
  • parfois trop légers.

Choisir un pot avec ou sans trous de drainage ?

Sans hésitation, AVEC des trous de drainage (et une soucoupe). LE bon contenant doit être muni d’au moins un trou de drainage afin de faciliter l’évacuation des surplus d’eau lors des arrosages et lors de fortes précipitations estivales (lorsque vous sortez vos plantes dehors en été). L’eau stagnant au fond des cache-pots (non munis de trous) entraîne la pourriture éventuelle des racines et le dépérissement des plantes par suffocation. Pour choisir la bonne soucoupe qui accompagnera votre soucoupe, déposez-la sur le dessus du pot : si elle couvre bien la circonférence, c’est la bonne !

Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Helene Baril est une collaboratrice de Du jardin dans ma vie

Hélène Baril

Aménagement paysager

En savoir plus

Articles similaires

Conseils d'entretien de jardinage

Quand doit-on rempoter les plantes d’intérieur?

Il n’y a pas de moment exact dans l’année pour...
Que vous soyez nouvellement acquéreur d’une ou deux plantes, ou fier propriétaire d’une jungle intérieure, suivez ces quelques conseils pour savoir comment rempoter selon les règles de l’art.

Conseils d'entretien de jardinage

Quand et comment rempoter une plante

Le rempotage est une activité de jardinage incontournable ! Que...
femme qui nettoie feuilles plantes pour bien entretenir les plantes vertes d’intérieur

Conseils d'entretien de jardinage

Comment bien entretenir les plantes vertes d’intérieur?

Vivre avec des plantes est bon pour la santé physique...
arroser jardin

Conseils d'entretien de jardinage

Petits trucs pour un arrosage réussi de vos plantes

La pluie ne tombe pas toujours quand on veut… et...
Fertiliser ses plantes d'interieur

Conseils d'entretien de jardinage

Tout sur la fertilisation des plantes d’intérieur

On les aime bien, on s’occupe de les arroser, de...
Plantes vertes tendance

Décorations

Des pots et des plantes : cet hiver, optez pour le vert

Élément déco dans un pot de ciment ou touche de...