Jardin imparfait

Un jardin, c’est évolutif. Et qui dit évolution dit changement, transformation, mouvement, avec son lot d’essais et d’erreurs. Faire place au jardin imparfait, c’est l’art d’écouter la nature et de suivre son rythme. C’est aussi l’art d’entrer en contact avec elle en respectant ses forces… et ses faiblesses.

Pourquoi sommes-nous autant sévères quand vient le temps de juger les plantes ? Il faudrait qu’elles soient parfaites, toujours belles, droites et fières ! Et si le jardin était un peu comme les humains, avec quelques rides, boutons et cheveux gris ? Au fil du temps, il prend de l’âge, croît, se bonifie et s’épuise parfois. Nous sommes souvent les premiers à oublier d’arroser et de nourrir les végétaux qui poussent dans nos jardins. Imaginez un peu de quoi vous auriez l’air si vous n’aviez pas accès à de l’eau et de la nourriture pour quelques jours.

Des matières, des textures et du charme dans votre jardin

L’imperfection peut aussi être élégante, sculpturale et inspirante. Souvenez-vous : la beauté est dans les yeux de celui qui regarde ! Nous nous attendons parfois à ce que tous les matériaux que nous utilisons dans nos aménagements soient lisses, droits et sans défaut. Pourtant, les nuances dans les couleurs et les textures, dans le bois comme dans la pierre, peuvent aussi être exploitées dans le design des jardins. La tendance est d’ailleurs à l’utilisation des matières naturelles, des matériaux recyclés ou durables. Mettez ainsi en valeur le métal qui rouille, la pierre qui n’est pas uniforme et le bois qui grisonne. Ces matières donneront une allure toute naturelle à votre aménagement, en soulignant son côté organique.

Imperfection n’égale pas abandon

Faire place à l’imperfection au jardin ne veut pas dire tout abandonner dès qu’un problème survient. Travaillez plutôt avec la nature et ce qu’elle a à vous offrir. Une plante qui dépérit en raison d’un mauvais ensoleillement peut être sauvée si vous la déplacez ailleurs dans la cour. Restez à l’écoute des végétaux, ne renoncez pas au premier faux pas et donnez-vous du temps. Vous développerez ainsi votre instinct de jardinier !

L’imperfection, ce peut être une feuille trouée, une tomate difforme, un jeune arbre un peu croche à la jardinerie, un caillou qui se déplace ou un pavé qui change de couleur au fil du temps. Ce peut être de la mousse qui poursuit sa route sur un élément structurant, un bain d’oiseau ou une pierre naturelle. Dans tous les cas, l’imperfection, c’est la beauté de la vie, ne l’oublions pas.

5 conseils pour valoriser l’imperfection au jardin

  1. Concevez votre jardin comme un lieu contemplatif pour admirer les végétaux et prendre un temps d’arrêt.
  2. Faites de la nature une alliée; en disposant la bonne plante au bon endroit, vous créerez un jardin qui nécessite moins d’entretien.
  3. Les matériaux que vous choisissez, qu’ils soient naturels ou préfabriqués, sont constitués de différentes matières issues des sols ou des arbres. Ces matières peuvent évoluer au fil du temps, en fonction notamment des conditions climatiques. N’hésitez pas à exploiter leurs nuances de couleur et de forme !
  4. Pensez votre aménagement pour qu’il s’adapte bien aux différentes saisons; vous serez ainsi plus conscient du passage du temps et de la beauté, à la fois éphémère et durable, des végétaux.
  5. Donnez-vous le droit à l’erreur. Faites des expériences au jardin comme au potager. Vous ne connaissez pas de succès avec une variété de tomate une année ? Recommencez l’année suivante avec une autre variété !

Connaissez-vous le wabi-sabi ?

C’est une pratique spirituelle japonaise qui fait place à l’esthétique de la beauté imparfaite et au passage du temps. En 2018, le wabi-sabi est une tendance à surveiller ! Les jardins wabi-sabi imitent la nature en permettant aux jardiniers d’en apprécier ses formes imparfaites. Dissymétrie, simplicité, récupération et plénitude sont les mots d’ordre. Quelques éléments à intégrer à vos jardins : des pierres et du gravier comme dans les jardins japonais, des succulentes, des graminées, de l’ardoise, des couvre-sols, des matériaux recyclés. Privilégiez aussi les couleurs neutres et naturelles, en harmonie avec la nature.

Ilot Botanix mi-avril 2024Promotion de l'émission C'est plus qu'un jardin 2024Ilot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Véronique Pepin est une collaboratrice de Du jardin dans ma vie

Véronique Pepin

Création multidisciplinaire du paysage

En savoir plus

Articles similaires

Jardiner pour la sante

Tendances jardinage

Cultiver son jardin : pour la quiétude de l’esprit et le plaisir des sens

En cette période d’incertitudes, la recherche d’activités qui procurent bien-être...
Slow gardening

Tendances jardinage

Le slow gardening : l’éloge de la lenteur au jardin

En début d’année, vous avez pris la résolution de mieux...
bouteille en plastique pour protéger les plantes dans astuces naturelles jardin

Conseils d'entretien de jardinage

5 meilleures astuces naturelles pour votre jardin

Il n’est souvent pas nécessaire de chercher bien loin pour...
cour extérieure avec piscine et chaises longues devant maison dans pourquoi embaucher un paysagiste

Tendances dans la cour

4 bonnes raisons d’embaucher un paysagiste pour votre jardin

La création d’un jardin ne s’improvise pas… Désirer un jardin...
Cour extérieure

Tendances dans la cour

Aménagements chics et sympas

Contemporain, moderne, champêtre ou rustique, il y aura toujours un...
Petit jardin

Tendances dans la cour

Après la tiny house, le tiny garden

À l’heure du minimalisme, des tiny houses et du «...