Entretien printanier de la pelouse en 4 étapes simples

Se promener les pieds nus dans une pelouse fait partie des petits plaisirs de l’été. Pour rendre la saison estivale agréable et s’éviter bien des tracas, l’entretien printanier de la pelouse dans une optique durable est primordial, et ce, autant pour optimiser les bienfaits environnementaux et sociaux rendus par celle-ci.

Voici quelques actions importantes à faire pour redonner vie à votre pelouse après l’hiver et lui donner toutes les chances de jouer son rôle important pendant tout l’été.

Si vous avez posé une toile de protection hivernale sur la pelouse, celle-ci doit être enlevée dès que possible après la fonte de la neige afin d’éviter les dommages causés par la surchauffe du gazon.

Étape 1 : Retirer les toiles de protection, nettoyer et râteler la pelouse

Si vous avez posé une toile de protection hivernale sur la pelouse, celle-ci doit être enlevée dès que possible après la fonte de la neige afin d’éviter les dommages causés par la surchauffe de la pelouse.

Lorsque le terrain est asséché en surface, on peut procéder au nettoyage à l’aide d’un balai à feuilles. Le tout dans le but de retirer l’accumulation des brins d’herbes mortes et d’enlever une partie des abrasifs qui auraient été projetés sur le terrain pendant l’hiver. Il n’est pas recommandé de faire un défeutrage (« déchaumage ») mécanique de la pelouse à moins qu’il n’y ait une accumulation excessive de feutre (plus de 2 cm). Cette opération comporte en effet plus de risques que de bienfaits pour la pelouse, et d’autres méthodes de contrôle du feutre sont offertes.

Nettoyer et rateler la pelouse

Étape 2 : La première tonte

La première tonte de la saison peut être plus sévère que les suivantes afin de stimuler la croissance latérale de la pelouse et favoriser sa densification. Une règle prévaut toujours : ne pas enlever plus du tiers de la feuille lors d’une tonte. Ainsi, lorsque la hauteur du gazon atteindra environ 7 cm, une première tonte annuelle pourra être effectuée pour rabattre le gazon à 5 cm. Pour les tontes subséquentes, on attendra que le gazon atteigne une hauteur de 12 cm pour le rabattre à 8 cm.

La tonte trop basse est à la fois l’erreur la plus fréquente et celle qui a le plus d’impacts négatifs sur la santé de la pelouse durable. Heureusement, c’est aussi l’erreur la plus facile à corriger : on n’a qu’à augmenter la hauteur de la tondeuse à minimalement 8 cm (3’’). N’oubliez pas de faire un entretien régulier de votre tondeuse et de vous assurer que vos lames soient bien affutées afin d’éviter de nuire à la santé de votre pelouse. En effet, une pelouse mal tondue peut être plus vulnérable aux maladies. Pratiquez également l’herbicyclage en laissant les résidus de tonte au sol afin de bénéficier des nombreux bienfaits pour votre pelouse, pour l’environnement et pour vous-même.

Étape 3 : Aérer et surensemencer la pelouse

L’aération consiste à extraire, à l’aide d’un aérateur mécanique, des petites carottes de terre et de feutre de pelouse afin de décompacter le sol, d’y favoriser la pénétration d’air et d’eau, en plus, d’y stimuler l’activité des microorganismes. Cette opération peut s’effectuer aux 2 ou 3 ans environ, selon le type de sol en place et son niveau de compaction.

L’ajout d’une couche de terreau de bonne qualité ou de compost, aussi nommé le terreautage, permet d’améliorer la qualité du sol à long terme et la densité de la pelouse, en plus de dynamiser l’activité des microorganismes du sol. Cette méthode peut s’effectuer qu’il y ait eu aération ou non sur le terrain. Pour densifier et diversifier davantage la pelouse, des semences à gazon ou d’autres couvre-sols selon votre préférence peuvent être mélangées avec le terreau ou encore être semées sur le terrain. Si les précipitations sont insuffisantes, il sera nécessaire d’arroser pour garder le terreau humide pendant la période de germination (environ 2 semaines).

Aeration et surencemencement gazon

Étape 4 : Commencer la fertilisation

Comme toutes les plantes, la pelouse a besoin de lumière, d’oxygène, d’eau et d’éléments nutritifs pour sa croissance. Une bonne fertilisation consiste à fournir à la pelouse les éléments nutritifs à la bonne dose et au bon moment, soit lorsque celle-ci est en croissance active et en mesure de les absorber et de réduire leur perte dans l’environnement.  Il existe de nombreux engrais sur le marché (engrais de synthèse, engrais naturels, à base organique) qui peuvent rapidement rendre disponibles des éléments nutritifs à votre pelouse, ou d’autres, qui peuvent être à dégagement plus lent.

On priorise donc les engrais à dégagement plus lent et on fractionne la dose des engrais afin d’éviter les pertes inutiles dans l’environnement. La quantité d’engrais à apporter va dépendre de la superficie de la pelouse, de la formulation de l’engrais et du résultat désiré. Utiliser le bon taux d’application prescrit sur les emballages des sacs ou contenants d’engrais.

Ayant à cœur de protéger l’environnement, les marchands Botanix proposent plusieurs engrais et fertilisants naturels, dont le programme pour pelouse en 4 étapes BOTANIX NATUR 100% naturel. Ce programme de fertilisation est sans danger pour les humains, les animaux domestiques, la faune et la flore. Les effets bénéfiques sur le gazon se font sentir graduellement à moyen et à long terme. Facile à appliquer, il améliore de façon durable la qualité et la richesse du sol.

engrais naturel pour la pelouse Botanix

Avantages et bienfaits de la pelouse

On l’oublie bien souvent, mais la pelouse est composée de beaucoup de plantes et procure plusieurs bienfaits environnementaux, sociaux et économiques non négligeables: réduction du ruissellement, amélioration de la qualité des eaux pluviales, séquestration de CO2, etc., en plus de fournir un milieu de vie aux microorganismes, aux insectes et aux animaux et une surface de jeux aux enfants. Toutefois, comme la pelouse est composée d’une multitude de graminées et autres végétaux et d’un réseau racinaire dense et profond, une de ses fonctions principales est d’offrir une protection constante à l’année contre l’érosion du sol, ce qu’un bon nombre de végétaux ne peut faire. La pelouse a changé avec les années : on vise maintenant à obtenir des pelouses en santé et fonctionnelles qui ne sont pas nécessairement parfaites et uniformes. Cette pelouse durable est adaptée à la réalité d’aujourd’hui et a sa place dans la trame urbaine au même titre que les autres végétaux.

Vous souhaitez confier les soins de votre pelouse à un expert ? Plusieurs entreprises professionnelles offrent ce service partout au Québec. Il est aussi possible d’obtenir un prix sur mesure en ligne.

Publicité Kubota 2024 ilotPromotion de l'émission C'est plus qu'un jardin 2024Ilot Lee Valley 2023Ilot Echo été 2024

Rédigé par :

Guillaume Grégoire est un collaborateur de Du jardin dans ma vie

Guillaume Grégoire

Gestion des pelouses et infrastructures végétalisées

En savoir plus

Articles similaires

hiverner votre tondeuse

Conseils d'entretien de jardinage

Bien hiverner votre tondeuse en 7 étapes simples

Après avoir effectué votre dernière tonte automnale, il importe de...
comment aider la pelouse à verdir au printemps

Pelouses

Comment aider votre gazon à verdir au printemps

Dans le sud du Québec, le printemps est installé depuis...
Comment entretenir votre pelouse à l’automne ?

Conseils d'entretien de jardinage

Comment entretenir votre pelouse à l’automne ?

Oui, c’est l’automne, mais la pelouse continue de pousser et...
Entretien de la pelouse au printemps

Conseils d'entretien de jardinage

Comment prendre soin de sa pelouse, mois par mois

Voici un petit calendrier pratique pour vous indiquer quels travaux...
lutter contre les vers blancs dans la pelouse

Conseils d'entretien de jardinage

Comment lutter contre les vers blancs dans la pelouse

Les vers blancs sont la hantise de bien des jardiniers....
Entretien printanier de la pelouse

Pelouses

Entretien printanier de la pelouse en 4 étapes simples

Se promener les pieds nus dans une pelouse fait partie...