Top 5 des arbres pour petits terrains

Vous souhaitez ajouter un arbre ou deux à votre aménagement paysager, mais l’espace dans votre cour est restreint ? Suivez nos conseils pour faire le bon choix !

Les arbres ont une foule d’avantages. En plus de donner de la valeur à votre propriété, ils permettent aussi de réduire les îlots de chaleur en procurant de l’ombre dans certains coins de la cour.

Ils sont aussi parfaits pour souligner un événement important. Quoi de plus symbolique qu’un arbre qui grandit au fil des printemps qu’enchaîne votre enfant !

5 suggestions d’arbres pour les petits terrains

Épinette blanche pleureuse

Ce conifère à croissance lente est le champion des petits espaces, car il ne dépassera pas un mètre et demi de diamètre, et ce, même après avoir atteint une hauteur de cinq mètres. C’est la jolie robe formée par son port pleureur qui le rend fort élégant. Très bien adaptée à nos hivers, cette épinette ne nécessite aucune protection hivernale et sera décorative, peu importe la saison.

Picea glauca ‘Pendula’ – ZONE 4
Crédit : Pépinière Everi inc.

Pommetier Gladiator®

Voici un pommetier qui se démarque de tous les autres ! Très résistant aux maladies, il s’adapte très bien en milieu urbain. Avec une hauteur de six mètres et une largeur de trois mètres, il pourra très bien convenir à la majorité des petits terrains. Mais c’est surtout sa floraison d’un rose vif en mai et son feuillage pourpre qui font de lui un candidat qui se distingue.

Malus x adstringens ‘Durleo’ – ZONE 2
Crédit : Pépinière Abbotsford

Amélanchier du Canada Rainbow Pillar®

Cet amélanchier de petite dimension (qui fait six mètres de hauteur et trois mètres de largeur) offre une panoplie de couleurs tout au long de la saison. Sa floraison blanche abondante au printemps est suivie de fruits noirs comestibles attirant les oiseaux, pour conclure avec des coloris automnaux d’un rouge flamboyant. Cet arbre est résistant aux maladies et s’adapte bien en ville.

Amelanchier canadensis ‘Glenform’ – ZONE 4
Crédit : Horticolor

Érable rouge ‘Armstrong’

Déjà bien présent dans le paysage québécois, l’érable reste une valeur sûre. Ce cultivar offre toutefois des caractéristiques plus appropriées pour une plantation en espace urbain, avec une hauteur de quinze mètres et une largeur de quatre mètres et demi. Avec cette taille, il met bien en valeur les bâtiments plus élevés. En automne, il prend une belle teinte orangée.

Acer rubrum ‘Armstrong’ – ZONE 4
Crédit : Horticolor

Chêne pyramidal Kindred Spirit®

Ce nouveau chêne colonnaire est le plus étroit de la famille avec une largeur de moins de deux mètres. À maturité, il fera environ dix mètres de hauteur. Il est aussi très résistant aux maladies et à la sécheresse.

 

Quercus robur x bicolor ‘Nadler’ – ZONE 4 Crédit : Pépinière Dominique Savio

Les questions à se poser avant d’acheter un arbre

Avant de vous rendre en jardinerie pour faire votre choix, vous devez tout d’abord déterminer l’emplacement de l’arbre que vous souhaitez planter.

  • Quelle dimension l’arbre occupera-t-il une fois à maturité ?
  • Y a-t-il des fils ou autres obstacles en hauteur ?
  • Est-ce un endroit ensoleillé ou ombragé ?
  • L’arbre sera-t-il surexposé aux vents (plantation sur toit vert ou autres cas particuliers) ?

Et surtout, pensez diversité ! Regardez les autres arbres qui se trouvent dans votre voisinage. Plusieurs propriétaires qui auront à magasiner un arbre dans les prochaines années le feront pour remplacer un frêne, en raison des ravages causés par l’agrile du frêne. En choisissant des espèces différentes de celles qui se trouvent chez vos voisins, vous serez ainsi moins vulnérable aux grands ravageurs !

Sur votre liste de questions

Pour le choix final en magasin, vous devrez vérifier si :

  • l’arbre répond bien à vos critères (dimension, exposition, etc.);
  • l’arbre est en santé (feuillage sain, présence d’insectes ou de maladies, blessure sur le tronc);
  • vous serez en mesure de planter vous-même l’arbre ou si vous devrez faire appel à des professionnels.

Au calendrier : quand planter un arbre

MAI et SEPTEMBRE : meilleurs mois pour planter un arbre

JUILLET et AOÛT : les pires mois

Publicité Kubota 2024 ilotPromotion de l'émission C'est plus qu'un jardin 2024Ilot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Sébastien Locas est un collaborateur de Du jardin dans ma vie

Sébastien Locas

Production de végétaux

En savoir plus

Articles similaires

Cour haut de gamme

Tendances dans la cour

11 idées rafraîchissantes pour votre cour

Quoi de plus apaisant que la quiétude d’une grande étendue...
Fleur pour attirer les colibris avec colibri butinant une fleur mauve

Tendances jardinage

24 fleurs pour attirer les colibris dans votre jardin

Comme ils sont mignons! Appelés aussi oiseaux-mouches, ces volatiles hélicoptères...
cour extérieure avec piscine et chaises longues devant maison dans pourquoi embaucher un paysagiste

Tendances dans la cour

4 bonnes raisons d’embaucher un paysagiste pour votre jardin

La création d’un jardin ne s’improvise pas… Désirer un jardin...

Conseils d'entretien de jardinage

5 alternatives au lilas japonais

Le lilas japonais, un arbre exceptionnel et de dimension parfaite,...

Plates-bandes

5 arbres pour petits jardins

Ce ne sont pas toutes les propriétés qui peuvent accueillir...
Clôture de piscine en verre entourant piscine creusée dans idées de clôture de piscine

Tendances dans la cour

6 idées de clôture pour votre piscine creusée

Ça y est! Vous avez enfin trouvé la piscine de...