Travaux d’automne dans un jardin d’oiseaux

L’automne est à notre porte. Déjà dans le jardin, une fébrilité se fait sentir chez les oiseaux et plusieurs espèces nous quittent les unes après les autres en migration vers des températures plus clémentes. Il est grand temps d’entreprendre quelques préparatifs afin d’accueillir nos résidants d’hiver et, qui sait, quelques nouveaux arrivants.

Dans un jardin conçu pour accueillir les oiseaux, les tâches automnales qui sont habituellement laborieuses dans un aménagement conventionnel font place à des gestes fort simples, si on peut tolérer que le jardin ait un air un peu négligé.

L’entretien des plates-bandes

Plusieurs espèces d’oiseaux se nourrissent au sol d’insectes, de larves et de graines de végétaux. Ils trouveront un choix beaucoup plus grand dans les plates-bandes qui n’ont pas été nettoyées et dont le sol n’est pas à nu. Il faut éviter de couper les hampes florales quand elles flétrissent afin de laisser les oiseaux se régaler de leurs semences. Certaines variétés de fleurs produisent une grande quantité de graines comestibles dont raffolent les oiseaux granivores comme le Chardonneret jaune, le Sizerin flammé, le Roselin pourpré et le Tarin des pins. Parmi leurs préférées on trouve des vivaces : monarde, marguerite, rudbeckie et échinacée et des annuelles, comme certaines variétés de tournesol, verveine, cosmos, coréopsis dont les graines persistent tardivement sur les plants. Laissées en place, elles fourniront une nourriture abondante tout au long de l’hiver si on prend la peine d’attacher plusieurs plants ensemble pour les tenir hors de la neige.

L’entretien de la pelouse

Les feuilles tombées de nos arbres valent leur pesant d’or. Broyées par la tondeuse, elles peuvent se décomposer facilement et améliorer la teneur en humus de la pelouse. Répandues dans les plates-bandes, elles forment un paillis qui protège les végétaux fragiles du froid, mais hébergent aussi insectes et larves qui nourriront les oiseaux jusqu’aux premières neiges. Un paillis de feuilles mortes étalé au pied des mangeoires attirera les oiseaux qui se nourrissent au sol comme le Junco ardoisé, la Tourterelle triste et le Bruant hudsonien.

L’aménagement d’abris pour oiseaux

Lors du nettoyage du terrain, on ramasse toujours des branches, bûches et autres débris végétaux. Au lieu de les éliminer dans le bac à compost, conserver ces végétaux dans un coin retiré du jardin afin de créer un abri contre les intempéries en même temps qu’une cachette efficace contre les prédateurs. Gélinotte huppée, Moqueur chat, Cardinal rouge, Troglodyte de Caroline et Mésange bicolore pourront en bénéficier.

L’installation des mangeoires

Plusieurs jardiniers rangent leurs mangeoires durant la belle saison. À l’automne, il est temps de replacer ces postes d’alimentation et certaines précautions sont essentielles. En premier, il faut choisir judicieusement leur emplacement : on place les mangeoires à l’abri des vents dominants et des bourrasques et surtout on les éloigne des buissons et autres objets pouvant servir de cachettes aux prédateurs comme les oiseaux de proie et les chats domestiques.

Le choix du modèle de mangeoires est donc à considérer. Certaines entreprises comme Brome Bird Care offrent des mangeoires très résistantes conçues pour durer toute une vie qui résistent bien aux assauts des animaux.

Au besoin, effectuez également une taille des branches de certains arbustes qui auront eu une croissance vigoureuse durant la belle saison.

Visite dans les centres de jardinage

Une dernière visite dans les centres de jardin permet de dénicher des aubaines intéressantes. C’est une excellente occasion d’ajouter des variétés à haut potentiel attractif pour les oiseaux de votre jardin. Voici quelques suggestions de variétés qui sont à privilégier : rudbeckie, monarde, crocosmie, échinacée, et parmi les espèces indigènes, il faut rechercher la Rudbeckie laciniée, la Lobélie du cardinal, la Monarde fistuleuse et l’Aster de Nouvelle-Angleterre qui attirent une grande diversité d’oiseaux en toutes saisons.

Bonnes observations!

Par : Camille Dufresne

Ilot Botanix février 2024Ilot Kubota octobre 2023Ilot Echo 2023

Articles similaires

Fleur pour attirer les colibris avec colibri butinant une fleur mauve

Tendances jardinage

24 fleurs pour attirer les colibris dans votre jardin

Comme ils sont mignons! Appelés aussi oiseaux-mouches, ces volatiles hélicoptères...
nourrir les oiseaux

Tendances jardinage

Comment remplir vos mangeoires pour nourrir les oiseaux

Dans une étude effectuée en 2013, on notait qu’au Québec,...
Bain d'oiseaux

Tendances jardinage

Un bain d’oiseaux dans ma cour

Peu importe sa taille, un point d’eau installé dans un jardin...
inviter les oiseaux

Tendances jardinage

Inviter les oiseaux au jardin

L’été 2020 aura été une période de joie de vivre pour...
Inviter des oiseaux nicheurs au jardin

Tendances jardinage

Inviter des oiseaux nicheurs au jardin

De nombreuses espèces d’oiseaux peuvent fréquenter notre cour à différentes...
Travaux pou

Conseils d'entretien de jardinage

Travaux d’automne dans un jardin d’oiseaux

L’automne est à notre porte. Déjà dans le jardin, une...