Comment cultiver des asperges au Québec

L’asperge n’est pas un légume difficile à cultiver, d’un certain point de vue, on peut même le considérer comme étant l’un des plus faciles. Mais sa culture est vraiment unique. Cela vaut la peine de bien comprendre comment cultiver des asperges avant de vous lancer dans leur production!

L’asperge, un légume qui se cultive différemment

Unique, oui, car l’asperge (Asparagus officinalis) est une plante vivace, capable de vivre 15 à 25 ans. Comparée à la plupart des autres légumes, comme la tomate ou la laitue qui sont des annuelles et qui doivent être ressemées tous les ans, l’asperge fait figure de championne. Par contre, elle est lente à produire : vous ne croquerez pas vos premiers turions avant la troisième année. Il faut donc être patient pour cultiver des asperges!

Autre différence? Habituellement, on ne démarre pas la production d’asperges par semences; on achète plutôt de jeunes plants… à racines nues de surcroît. On appelle d’ailleurs ces dernières « griffes », car elles ressemblent à une pieuvre beige avec des bourgeons au centre. Quand on les achète, les griffes d’asperges sont en dormance dans un sac ou une boite. Gardez-les au frais et à la noirceur tant que les conditions ne sont pas propices à la plantation.

Savoir comment cultiver des asperges au Québec

Mieux vaut cogiter un peu avant de planter une asperge, car une fois établie, elle ne sera pas facile à déplacer!

Choix du lieu de plantation

Optez pour un emplacement au soleil ou, à la rigueur, à la mi-ombre. L’asperge peut pousser presque partout au Québec, sauf dans les régions les plus froides. Donc, dans les zones de rusticité 3, 4, 5 et 6 et plus. Même en zone 2 avec un épais paillis hivernal.

Ce grand légume de 150 cm de haut et 1 m de largeur occupe trop d’espace pour la plupart des potagers familiaux, et jette aussi trop d’ombre sur les légumes voisins. On la cultive donc habituellement dans un jardin à part, appelé aspergeraie. On peut toutefois l’incorporer dans une plate-bande de vivaces et d’arbustes où elle ajoutera, avec son feuillage si fin, une jolie note de légèreté à l’ensemble. Un tuteur sera peut-être alors nécessaire.

Peut-on cultiver l’asperge en pot? Ce n’est pas une bonne idée. Un légume si gros, si lent à produire et muni d’un système racinaire si massif, n’est vraiment pas un bon choix pour le balcon!

Type de sol

L’asperge s’adapte bien à presque tous les sols pas trop acides (le pH idéal est de 6,5 à 6,8), mais si le sol est très lourd ou très sablonneux, mieux vaut l’ameublir avec une bonne portion de matière organique, comme du compost. Il est important que le sol soit profond toutefois, car les racines de l’asperge sont très longues. Cultivez-la sur une butte de 45 cm de haut là où le drainage est pauvre.

Comment planter des asperges au Québec

Quels plants d’asperge choisir

Saviez-vous que les asperges produisent des plantes soit mâles soit femelles? C’est un détail qui pourrait être sans importance puisqu’on ne mange pas ses fruits — de petites baies rouges qui sont d’ailleurs toxiques! — mais plutôt ses tiges (turions). Sauf que… les plantes mâles, comme ‘Jersey King’ et ‘Jersey Knight’, sont plus productives que les femelles et donc généralement préférables.

Combien de griffes planter

Pour une récolte suffisante de turions d’asperge durant l’été, calculez qu’il vous faudra environ 5 plants par personne; 15 si vous prévoyez congeler les turions pour une consommation à l’année.

Comment planter l’asperge

Plantez les griffes tôt au printemps, quand le sol est dégelé et bien drainé.

Creusez un trou de 20 cm de profondeur et 25 cm de largeur. Dans un potager classique avec un large interligne entre chaque rang pour que le jardinier puisse y marcher, creusez des tranchées en laissant 45 cm entre les plants et 1,5 m entre les rangs. Si vous faites une culture intensive, comme un potager en carré, 45 cm entre les plants dans tous les sens suffiront.

Placez les griffes sur le sol au fond du trou, avec les bourgeons vers le haut, étalant les racines dans tous les sens, puis comblez avec assez de terre pour couvrir la griffe de 5 cm. Arrosez bien. Remplissez le trou de terre peu à peu au cours de l’été, finissant de le combler à l’automne.

Cultiver des asperges à partir de semences

Si vous voulez vraiment cultiver l’asperge par semences, vous pouvez le faire. Mais en calculant que cela retarde la première récolte d’une année supplémentaire (4 plutôt que 3), on ne peut pas dire que ce soit une économie.

Pour ce faire, faites tremper les graines dans l’eau tiède pendant 24 heures avant de les semer à l’intérieur (8 semaines avant le dernier gel) ou en plein air (3 semaines avant le dernier gel) à 5 cm de profondeur. Habituellement, on cultive les semis en « pépinière », un coin inutilisé du potager durant la première année, puis on repique les plants à leur emplacement final au printemps suivant.

L’entretien des asperges au potager

Excepté le désherbage — et avec l’utilisation d’un bon paillis, même cette tâche peut être réduite—, l’asperge nécessite peu d’attention. Appliquez tout simplement un engrais biologique tout usage à la fin de la récolte, selon les recommandations du fabricant.

Besoin d’arrosage? Probablement pas, à moins d’une sécheresse très sévère.

Enfin, coupez les tiges mortes au sol à la fin de l’automne ou au printemps.

La récolte des asperges

L’asperge est le premier légume à récolter au printemps. À partir de la 3e année, cassez ou coupez les turions à leur base quand ils auront 15 à 20 cm de hauteur. Continuez pendant 4 à 6 semaines, cessant quand ils sont devenus plus minces que le petit doigt.

Par la suite, laissez les tiges se développer pour que, avec leurs feuilles, elles puissent faire de la photosynthèse et ainsi refaire les réserves d’énergie des racines en vue de la récolte de l’année suivante.

Truc d’expert pour étaler les récoltes

Saviez-vous qu’il est aussi possible de consacrer une partie de votre production à une récolte estivale? Dans ce cas, ne récoltez pas au printemps, mais laissez plutôt le feuillage pousser. Puis, à la mi-juillet, rabattez les plantes à 5 cm du sol. Vous obtiendrez ainsi de nombreux turions savoureux en août.

L’asperge : si facile à cultiver… mais avec un peu de patience!

Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Kubota octobre 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Larry Hodgson était un collaborateur très apprécié de Du jardin dans ma vie

Larry Hodgson

Trucs et conseils horticoles

En savoir plus

Articles similaires

Comment faire pousser des arachides

Tendances potager

Comment faire pousser des arachides au potager

Tout le monde connaît la cacahuète… rôtie et prête à...
Cultiver du gingembre au Québec

Tendances jardinage

Comment cultiver du gingembre au Québec

Le gingembre (Zingiber officinale) est une épice tropicale, originaire de...
cultiver du topinambour au Québec

Conseils d'entretien du potager

Comment cultiver du topinambour au Québec

Le topinambour est cultivé depuis belle lurette au Québec.
potager en pot

Conseils d'entretien de jardinage

10 secrets de la culture en pot

Saviez-vous que la plupart des plantes comestibles se cultivent facilement...
plantes comestibles et hémérocalles fauves

Conseils d'entretien de jardinage

12 plantes comestibles à découvrir dans votre jardin

On s’entoure de plus en plus de plantes comestibles et...

Conseils d'entretien du potager

Ça pousse comme des champignons

Adieu champignons de Paris : mangez plutôt vos propres pleurotes...