Comment cultiver des légumes dans une serre maison

Pourquoi certaines plantes doivent être semées à l’intérieur et d’autres directement dans votre potager ou votre serre?

Pourquoi devez-vous attendre si tard pour installer les tomates au potager, alors que les laitues et épinards peuvent être mis en place dès la fin avril? Voici des exemples concrets de régie de culture pour vous aider à cultiver des légumes dans une serre maison!

Catégories de légumes à cultiver

Pour nous y retrouver, nous pouvons classer les légumes en 3 catégories.

Légumes à croissance lente qui aiment la chaleur

Cette catégorie comprend principalement les légumes tropicaux qui demandent plusieurs mois entre le semis et la récolte, ce que notre été au Québec ne peut offrir. Ils doivent impérativement être semés à l’intérieur, ou dans une serre chauffée, pour être récoltés avant les gels. Comme ils proviennent des régions chaudes, vous ne pourrez les installer au potager, ou dans une serre non-chauffée, que lorsque le sol a atteint une température confortable (entre 17 et 20 degrés Celsius ou plus) sinon la production risque d’être compromise.

Exemples : tomates, aubergines, poivrons et cerises de terre font partie de cette catégorie.

Légumes à croissance lente qui aiment la fraîcheur

Vous devrez également semer plusieurs de ces légumes d’abord à l’intérieur ou dans une serre chauffée pour qu’ils puissent atteindre leur maturité à la fin de l’été. Toutefois, à la différence des légumes tropicaux, ils performent mieux en sol frais. Vous ne devrez donc pas trop tarder avant de les installer au potager ou dans une serre non-chauffée. Lorsque la température du sol atteint 12 degrés Celsius, vous pouvez les planter.

Exemples : laitues, épinards, poireaux, panais, radis, pois.

Légumes de culture hâtive

Et entre ces 2 catégories, il existe une panoplie de légumes de culture hâtive, ce sont ceux que vous cultiverez de façon successive pour avoir plusieurs récoltes en une saison ou encore en culture intercalaire pour les récolter tout au long de l’été le temps que les cultures tardives arrivent à maturité. Certains de ces légumes préfèrent les sols frais, d’autres les sols chauds.

Si nous nous basons sur ces données, nous pouvons monter une régie de production qui vous permettra de poser les bons gestes au bon moment.

Étapes de production pour cultiver des légumes dans une serre maison

Voici un exemple typique des étapes de production pour les légumes de sol chaud et de sol froid.

Étape 1 : Les semis

Légumes de sol chaud

  • En serre/maison vers la fin mars – début avril
  • Température du sol : 20 à 25 °C
  • Culture de longue durée : 4 à 5 mois du semis à la récolte

Légumes de sol froid

  • En serre/maison en avril pour récolte hâtive
  • Température de levée : 10 à 15 °C
  • Culture de courte durée : 50 jours en moyenne (peuvent donc être semés directement à l’extérieur aussi)

Besoin en eau des semis

Légumes de sol chaud et de sol froid : Arrosage régulier par brumisation, ne doivent pas manquer d’eau jusqu’à la levée.

Étape 2 : Repiquage en serre

Légumes de sol chaud

  • Fin avril
  • Enfoncer au moins la moitié du plant en terre pour obtenir une bonne masse racinaire
  • Température pour les plantules : autour de 20 à 22 °C

Légumes de sol froid

  • Fin avril
  • Ne pas enterrer plus profond que le collet
  • Température pour les plantules : 10 à 15 °C

La laitue peut également être transplantée directement au potager car elle supporte bien le froid.

Besoin en eau des plantules

Légumes de sol chaud et de sol froid : Bien humecter la motte après le repiquage, puis espacer les arrosages pour laisser sécher légèrement le terreau. Les légumes de sol froid transpirent moins et sont donc moins exigeants en eau que ceux de sol chaud.

Étape 3 : Acclimatation avant la transplantation au potager

Il faut réduire la température de la serre la nuit entre 12 et 15 °C (ou sinon installer les plants dans une petite couche extérieure, chauffée minimalement).

Légumes de sol chaud

Cette étape est très importante, car les tomates ne supportent pas le froid. Elles doivent pouvoir s’endurcir graduellement avant d’intégrer le potager. Faire chuter la température autour de 10 à 12 °C et les exposer graduellement aux intempéries.

Légumes de sol froid

Supportent très bien le froid, ne demandent donc pas une très longue acclimatation. Idéalement, baisser la température de la serre quelques jours avant ou les sortir à l’extérieur à l’abri du soleil et du vent, dans une couche froide ou une boîte en carton.

Étape 4 : Transplantation des légumes au potager

Légumes de sol chaud

  • Lorsque la température du sol se situe entre 17 et 20 °C
  • Entre la fin mai et la 2e semaine de juin selon les régions
  • Enfoncer au moins la moitié du plant en terre pour obtenir une bonne masse racinaire
  • 65 à 100 jours entre la transplantation et la récolte.

Légumes de sol froid

  • Dès que le sol peut se travailler
  • Température du sol entre 10 et 17 °C
  • Ne pas enfoncer plus profondément que le collet pour ne pas faire pourrir le cœur
  • Des semis directs au potager aux 2 semaines de la mi-avril à la mi-juin sont possibles

Besoin en eau des plants

Légumes de sol chaud et de sol froid : Arrosage abondant à la plantation, puis régulier et profond par la suite, juste assez pour conserver le sol frais. Note : Les tomates transpirent abondamment, un paillis peut être avantageux lorsque l’été est arrivé.

Étape 5 : Récolte

Légumes de sol chaud

Récolte à partir de la fin juillet, début août selon le type de tomates.

Légumes de sol froid

Si vous les avez semés en serre, une récolte à partir de mai jusqu’à juillet est possible. Attention, la chaleur les fait monter en graine. Une deuxième récolte à l’automne est possible si des semis directs au potager ont été faits en août.

Ces grandes étapes vous sont fournies à titre indicatif et, bien entendu, si vous avez une serre et désirez devancer ces dates et même produire dans votre serre, les semis peuvent se faire plus tôt pour avoir des « primeurs » et profiter de vos légumes rapidement. Sachez toutefois que cela vous demandera beaucoup plus de disponibilité et d’expertise. Toutes les expériences apportent de nouvelles connaissances, alors ne soyez pas trop craintif si vous avez à votre disposition, temps, budget et curiosité!

Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Hélène Dubé est une collaboratrice de Du jardin dans ma vie

Hélène Dubé

Aménagements écoresponsables

En savoir plus

Articles similaires

serre avec arbres fruitiers pour bien utiliser votre serre

Conseils d'entretien de jardinage

Comment bien utiliser votre serre de jardin toute l’année?

Ça y est! Votre nouvelle serre est installée, mais vous...
Serre à la maison

Tendances jardinage

Votre propre serre de jardin : pourquoi pas ?

Quel jardinier ne rêve pas de posséder sa propre serre...
potager d'intérieur avec 3 pots en métal contenant fines herbes dont basilic

Tendances jardinage

Quel modèle de potager d’intérieur choisir pour vos légumes et fines herbes?

Vous aimeriez avoir accès à des légumes frais toute l’année...
La ferme de cuisine

Tendances jardinage

La ferme de cuisine : pour des légumes frais à l’année

Le potager intérieur a la cote, particulièrement auprès des jeunes...
Autosuffisance alimentaire

Tendances jardinage

Autosuffisance alimentaire au Québec : deux couples tentent l’aventure

Tendre vers une plus grande autosuffisance alimentaire au Québec, c’est...
Cultiver des legumes a l'interieur

Tendances potager

Cultiver des légumes à l’intérieur l’hiver grâce à l’éclairage artificiel

Faire pousser vos propres légumes à l’intérieur de la maison,...