Comment repiquer ses semis de légumes au potager

Le repiquage des semis est une étape essentielle dans la préparation du potager. C’est la transition des plants de légumes démarrés dans la maison à la vie en plein air.

Quand repiquer ses semis au jardin

Repiquez les légumes résistant à la fraîcheur (chou, laitue, oignon, poireau, etc.) à la date du dernier gel de votre région, habituellement fin mai ou début juin.

Les légumes frileux (tomate, poivron, courge, concombre, melon, etc.) nécessitent plus de chaleur. Attendez environ 7 à 10 jours après la date du dernier gel, quand la température nocturne demeure fidèlement à 10 °C ou plus, avant de les repiquer.

Préparer ses semis au repiquage

Acclimatez les semis aux conditions de plein air avant de les repiquer. Placez-les 3 jours à l’ombre, 3 jours à la mi-ombre et 3 jours au soleil. Si l’on annonce une nuit froide, n’hésitez pas à les rentrer dans la maison temporairement.

La veille de la plantation, préparez le potager en le désherbant et en ameublissant son sol. Enfouissez aussi un peu de compost ou d’engrais tout usage dans la terre, selon la quantité recommandée sur le mode d’emploi du produit. Finissez par bien arroser, car le repiquage réussit mieux quand la terre n’est pas sèche.

Étapes pour repiquer des semis de légumes

Idéalement, vous repiquerez lors d’une journée grise; sinon, en soirée. C’est moins stressant pour les plants.

Avec un transplantoir, préparez pour chaque plant un trou de plantation de la même profondeur que la motte de racines et 2 à 3 fois plus large. Ajoutez une pincée de mycorhizes (champignons bénéfiques) au trou. Enlevez le semis de son pot et centrez-le dans le trou. Comblez maintenant le trou avec la terre prélevée et pressez doucement pour tasser la terre. Arrosez bien.

Dans le cas des semis cultivés en pots de tourbe, n’enlevez pas le pot : plantez-les avec leur pot. Ses parois perméables laisseront passer les racines.

La tomate a besoin d’une attention spéciale : on doit la planter couchée, dans une petite tranchée, laissant seulement les 3 ou 4 feuilles supérieures hors du sol. La tige enterrée produira alors de nouvelles racines, donnant une plante plus vigoureuse.

À la fin du repiquage, recouvrez le sol de 5 à 10 cm de paillis léger afin de garder le sol humide et d’empêcher la prolifération des mauvaises herbes.

Soins des semis après le repiquage

Au cours des semaines suivantes et jusqu’à la récolte, surveillez surtout l’humidité du sol : pour obtenir des légumes forts et productifs, le sol doit toujours rester un peu humide.

Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Kubota octobre 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Larry Hodgson était un collaborateur très apprécié de Du jardin dans ma vie

Larry Hodgson

Trucs et conseils horticoles

En savoir plus

Articles similaires

semis ne poussent pas

Conseils d'entretien de jardinage

Au secours! Mes semis ne poussent pas!

Démarrer ses semis à l’intérieur n’a rien de très sorcier....
exemple de semences originales l'hibiscus roselle

Tendances jardinage

5 semences originales à essayer au potager

Que ce soit par envie de découvertes, par intérêt pour...
serre avec arbres fruitiers pour bien utiliser votre serre

Conseils d'entretien de jardinage

Comment bien utiliser votre serre de jardin toute l’année?

Ça y est! Votre nouvelle serre est installée, mais vous...
Semis de légumes

Tendances potager

Comment préparer ses semis de légumes à l’intérieur

Préparer des semis de légumes à l’intérieur n’est pas sorcier...
Comment réussir ses semis à l'intérieur, une personne prépare ses plants.

Conseils d'entretien du potager

Comment réussir ses semis à l’intérieur ?

Pour garnir votre potager ou vos boîtes à fleurs, vous...
Cultiver des legumes a l'interieur

Tendances potager

Cultiver des légumes à l’intérieur l’hiver grâce à l’éclairage artificiel

Faire pousser vos propres légumes à l’intérieur de la maison,...