Le gazon : un allié pour votre bien-être et la nature

La pelouse possède un grand potentiel écologique. Alors pourquoi semble-t-elle avoir si mauvaise presse?

En fait, pour plusieurs, la pelouse représente toujours le parfait tapis vert que les citoyens de la banlieue considéraient comme un symbole de réussite sociale. À l’époque, il était d’usage d’utiliser des produits ayant un impact sur l’environnement et sur l’être humain afin d’obtenir un gazon luxuriant qui faisait l’envie de tout le voisinage. Heureusement, les pratiques ont grandement évolué.

Aujourd’hui, on vise plutôt l’implantation et la culture d’une pelouse qui aura de nombreux bienfaits, tant environnementaux, sociaux qu’économiques. Une pelouse en santé est constituée d’un mélange varié de graminées, de plantes, de chaume et de racines. Bref, un sol qui grouille de vie, un peu comme une microprairie urbaine. Sélectionner les bonnes espèces au bon endroit, favoriser celles plus tolérantes à la sécheresse, ne pas tondre le gazon trop court, s’adonner à l’herbicyclage et opter pour plus de biodiversité sont tous des exemples de bonnes pratiques à adopter pour avoir une pelouse saine. Une telle pelouse nécessite très peu d’entretien et aura rarement besoin d’être irriguée, car elle sera parfaitement adaptée à nos conditions climatiques du Québec.

Jeunes enfants sur des rouleaux de gazon en plaques dans un champ de production de gazon au Québec

La pelouse : un choix astucieux pour l’environnement

Grâce à des producteurs de gazon consciencieux comme Groupe Richer, nous avons aujourd’hui accès à une offre diversifiée de gazon en plaques nous permettant de choisir la meilleure composition pour nos besoins. Nous avons plongé dans leur univers pour découvrir pourquoi la pelouse est si bénéfique pour l’humain et pour l’environnement.

Un producteur d’oxygène

Tout comme les arbres et les autres plantes, les brins de gazon produisent de l’oxygène. Lorsque la pelouse est dense et en santé, une surface engazonnée aussi petite que 2500 pi2 peut fournir la quantité d’oxygène essentielle pour une famille de quatre personnes.

Une source de climatisation naturelle

Lorsqu’elle transpire, un phénomène nommé évapotranspiration, la pelouse (comme les autres végétaux et les arbres) contribue à diminuer les îlots de chaleur (abaissement de la température ambiante jusqu’à 14 °C comparativement aux zones pavées et jusqu’à 39 °C comparativement au gazon synthétique). La carte ci-dessous démontre d’ailleurs la différence importante de température entre les verdoyantes plaines d’Abraham de la ville de Québec (en vert) et ses environs nettement moins végétalisés (en rouge).

Source : Données Québec

Des bienfaits pour améliorer la qualité de l’air et de l’eau

Le gazon améliore la qualité de l’air en piégeant les particules fines et les polluants tels que les poussières, les allergènes et autres. Il agit également comme une éponge en cas d’orage en conservant l’eau de pluie, empêchant du même coup les contaminants de se rendre aux cours d’eau.

Le gazon : un allié qui emprisonne le carbone

Les bonnes pratiques de tonte et d’entretien de pelouse stimulent la croissance des feuilles et des racines des graminées qui la composent. Un gazon bien soigné devient alors plus dense, plus en santé et emprisonne plus de carbone, ce qui contribue à la lutte contre les changements climatiques.

L’accroissement de la biodiversité

Même lorsqu’elle est composée de graminées à 100 %, la pelouse participe à la biodiversité en abritant des milliers de micro-organismes, de champignons, d’insectes, de petits animaux et de plantes qui ne se retrouvent pas nécessairement dans d’autres écosystèmes. Une meilleure biodiversité permet aux écosystèmes de mieux résister aux perturbations et aux changements environnementaux et est essentielle à la survie des espèces.

Un facteur de bien-être pour les humains

De nombreuses études démontrent les bienfaits des espaces verts sur la santé humaine. En effet, être en contact avec la nature permet de diminuer le stress, de favoriser la créativité, la concentration et la productivité.

Les producteurs de gazon du Québec comme Groupe Richer s’investissent pour un avenir plus vert au Québec avec des gazons en plaques plus tolérants à la sécheresse, plus écologiques et plus diversifiés. Cette entreprise développe d’ailleurs actuellement un produit composé d’une multitude d’espèces, dont des fleurs sauvages. N’hésitez donc pas à opter pour une pelouse à la composition variée! Elle n’en sera que plus résistante à la sécheresse, aux maladies, aux parasites et autres ravageurs, en plus de plaire aux pollinisateurs. Pour en savoir plus sur les bienfaits du gazon et Groupe Richer, cliquez ici.

Article commandité par Groupe Richer

Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Articles similaires

Entretien de la pelouse au printemps

Conseils d'entretien de jardinage

Comment prendre soin de sa pelouse, mois par mois

Voici un petit calendrier pratique pour vous indiquer quels travaux...

Pelouses

Sept vérités sur la pelouse

Outre le fait d’embellir, le gazon a plusieurs vertus. Découvrez...
Entretien printanier de la pelouse

Pelouses

Entretien printanier de la pelouse en 4 étapes simples

Se promener les pieds nus dans une pelouse fait partie...
Application d'engrais sur une pelouse bien fertilisée

Pelouses

Tout savoir sur la fertilisation de la pelouse

En plus d’avoir une apparence améliorée, une pelouse fertilisée adéquatement...
Tondeuse à gazon retournée sur le côté pour aiguiser la lame

Conseils d'entretien de jardinage

Comment aiguiser les lames de tondeuses à gazon

Saviez-vous que des lames de tondeuses bien aiguisées peuvent faire...
comment aider la pelouse à verdir au printemps

Pelouses

Comment aider votre gazon à verdir au printemps

Dans le sud du Québec, le printemps est installé depuis...