Quel arbre planter devant une maison

Quand vous achetez un arbre, vous n’avez pas toujours saisi toute l’influence qu’il aura sur votre terrain.

Un jour, ce mignon petit arbre que vous rapportez de la pépinière mesurera peut-être 15 m de haut avec une envergure de 10 m. Si vous avez bien calculé son emplacement afin que les branches ne touchent pas à votre maison, ni à celles du voisin ou aux fils électriques, mais pour qu’elles offrent plutôt un agréable coin de repos à l’ombre, tout est bien. Mais pour savoir quel arbre planter devant une maison, vous devez aussi penser aux racines!

Arbres avec racines peu profondes

Certains arbres ont des racines peu profondes; qui se tiennent juste sous la surface du sol. En vieillissant, les racines s’élargissent et alors dépassent du sol, causant un problème pour la tonte (quand la lame frappe contre elles) la promenade (risque de trébucher) et soulevant et brisant la terrasse, le trottoir et autres structures. Ces racines envahissent aussi votre potager et vos plates-bandes, les asséchant et volant les minéraux destinés à vos légumes, à vos petits fruits et à vos fleurs. De plus, s’étendant comme un fil d’araignée en surface, elles ne sont généralement pas très esthétiques.

Et elles vont loin. Beaucoup d’arbres ont des racines deux fois plus longues que leurs branches! Il ne s’agit donc pas d’un bon choix d’arbres à planter devant une maison.

Planter le bon arbre au bon endroit

On peut éviter en partie le problème en choisissant le bon arbre. Certains, comme le chêne rouge, le chêne blanc, le févier, le pommetier, le poirier et le marronnier d’Inde, ont des racines moins denses qui tendent à rester à une certaine profondeur : plutôt vers 20 à 30 cm de profondeur que juste sous la surface. Habituellement, un petit arbre causera moins de problèmes qu’un gros, même quand ses racines sont superficielles. Aussi, un sol profond et meuble aide les racines à rester plus en profondeur alors qu’un sol très lourd et dense, ou mince (par-dessus une strate rocheuse, par exemple), peut forcer les racines à rester en surface.

Enfin, ne plantez jamais un arbre près d’un potager, car le sol doit rester meuble pour faciliter la récolte. Aucune racine vagabonde ne peut être tolérée.

Quel arbre planter devant une maison : trois bons choix

Voici trois arbres à enracinement intermédiaire qui ne devraient causer aucun souci aux gazons, potagers, plates-bandes ou structures (terrasses, trottoirs, etc.)

Charme de Caroline

Le Charme de Caroline (Carpinus caroliniana) est un arbre à feuilles vertes l’été et rouge orangé l’automne.

  • Type de sol : bien drainé
  • Ensoleillement : mi-ombre ou ombre
  • Hauteur, largeur : 8 m × 7 m
  • Zone de rusticité : 3b
Charme de Caroline un arbre à planter devant une maison

Crédit : Mohamed Rezk, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia

Pommetier ‘Prairifire’

Le pommetier ‘Prairifire’ (Malus ‘Prairifire’) produit de belles fleurs rouge pourpre, des feuilles vertes bronzées et des petits fruits rouges persistants.

  • Type de sol : bien drainé
  • Ensoleillement : soleil
  • Hauteur, largeur : 6 m × 6 m
  • Zone de rusticité : 4a

Pommetier Royal Rain

Ostryer de Virginie

L’Ostryer de Virginie (Ostrya virginiana) produit des feuilles vertes, des chatons verts et des fruits bruns.

  • Type de sol : bien drainé
  • Ensoleillement : mi-ombre ou ombre
  • Hauteur, largeur : 12 m × 8 m
  • Zone de rusticité : 3
Ostryer de Virginie un arbre à planter devant la maison

Crédit : Daderot, CC0, via Wikimedia Commons

Comment corriger un problème lié aux racines d’arbres

Vous pouvez corriger doucement un gazon envahi de racines exposées en faisant un terreautage. Au printemps ou à l’automne, recouvrez tout le secteur de 5 cm d’une terre riche (50% terre jardin et 50% compost, par exemple), puis sursemez avec un gazon de qualité. Arrosez et gardez humide jusqu’à ce que la pelouse reprenne. Si vous voyez encore des racines, répétez l’opération l’année suivante, toujours avec 5 cm de terre et de compost. Ou remplacer le gazon de cette zone avec un couvre-sol (il faut choisir un couvre-sol résistant à la sécheresse!). Terreautez et plantez de jeunes plants du couvre-sol dans cette nouvelle couche de terre. Comme un couvre-sol n’a pas besoin de tonte, les racines, même si elles sont toujours en surface, ne briseront plus votre tondeuse et le feuillage du nouveau couvre-sol les cachera à la vue.

Certains propriétaires suppriment le gazon et couvrent tout simplement le secteur de 10 cm de paillis longue durée, comme un paillis d’écorce. Les racines disparaîtront de votre vue et l’effet sera très beau.

Truc de pro : Ne plantez jamais un arbre plus profondément que la normale en pensant alors contourner le problème de racines superficielles. Les racines de ces espèces vont quand même monter près de la surface, mais l’arbre au complet risque alors de pousser faiblement ou même de pourrir. Pourquoi? Parce que vous aurez enterré le collet, l’endroit où le tronc rejoint naturellement le sol. Pour une plantation réussie, le collet d’un arbre doit toujours rester exposé.

Arbres aux racines superficielles

Voici quelques arbres aux racines habituellement superficielles. Ils conviennent surtout aux très grands terrains, plantés loin de toute structure :

  • Saules (Salix spp.)
  • Peupliers (Populus spp.)
  • Érables argentés (Acer saccharinum)
  • Érables de Norvège (Acer platanoides)
  • Hêtres (Fagus spp.)
  • Épinettes (Picea spp.)
  • Thuya (Thuja occidentalis)
  • Ormes (Ulmus spp.)
  • Pins blancs (Pinus strobus)

Racines d’arbres et fondations de maison

On pense tout de suite aux dommages que les arbres pourraient causer aux fondations des habitations alors que cela ne se produit presque jamais. Les racines d’arbre n’ont aucune affinité pour les fondations, beaucoup trop sèches à leur goût, et dévient dans d’autres directions en les approchant. Par contre, mieux vaut ne pas planter d’arbre tout près de la maison pour ne pas les voir la frôler en grandissant ou en assécher trop le sol.

Voici un petit truc pour éviter ce problème : vérifiez le diamètre de l’arbre une fois à maturité (le site Choisir le bon arbre ou arbuste d’Hydro-Québec donne cette information entre autres) et utilisez cette mesure comme distance minimale entre le lieu de plantation et une structure quelconque : maison, terrasse, trottoir, cabanon, etc. Donc, si la cime de l’arbre doit atteindre 8 m de diamètre, laissez 8 m de libre tout autour du tronc.

Comment planter un arbre

Quant à la plantation de votre nouvel arbre, que vous aurez bien choisi selon vos spécificités, en voici une excellente explication : Comment planter un arbre?

Publicité Kubota 2024 ilotEngrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Lee Valley 2023Ilot Garant mai 2024

Rédigé par :

Larry Hodgson était un collaborateur très apprécié de Du jardin dans ma vie

Larry Hodgson

Trucs et conseils horticoles

En savoir plus

Articles similaires

Aménagements

Cinq bonnes raisons de planter un arbre

Les arbres jouent un rôle majeur dans la préservation d’un...
fillette dans les bras de son papa qui cueille des fruits sur des arbres fruitiers faciles d'entretien

Conseils d'entretien de jardinage

Arbres fruitiers faciles d’entretien à cultiver dans votre jardin

Saviez-vous qu’il existe des arbres fruitiers faciles d’entretien, même dans...

Plates-bandes

5 arbres pour petits jardins

Ce ne sont pas toutes les propriétés qui peuvent accueillir...

Conseils d'entretien de jardinage

Cinq arbres à croissance rapide

Cadeau significatif par excellence, générateur inégalable de beauté naturelle et...

Conseils d'entretien de jardinage

5 alternatives au lilas japonais

Le lilas japonais, un arbre exceptionnel et de dimension parfaite,...
arbres pour petits terrainss

Tendances jardinage

Top 5 des arbres pour petits terrains

Vous souhaitez ajouter un arbre ou deux à votre aménagement...