Les couches froides pour prolonger votre saison de jardinage

Savez-vous que vous pouvez continuer de déguster des légumes ultra frais issus de votre potager même quand la température extérieure est sous zéro? Grâce aux couches froides, c’est tout à fait possible!

Savez-vous que vous pouvez continuer de déguster des légumes ultra frais issus de votre potager même quand la température extérieure est sous zéro? Grâce aux couches froides, c’est tout à fait possible!

Une couche froide, qu’est-ce que c’est?

Les couches froides permettent de faire croître certains légumes en période de gel en piégeant la chaleur. La technique des couches froides, peu adoptée par les jardiniers de nos jours, a été tristement quasi oubliée. Pourtant, elle est toute simple et à la portée de tous.

Couches froides: à quoi ça sert?

Ancêtres des serres, les couches froides ont été utilisées par les maraîchers bien avant la venue de l’électricité. L’ « effet de serre » provoqué par ces châssis permettait de réchauffer le sol et, selon le type de couche utilisé1, de produire de 4 à 8 récoltes par année!

Un calendrier bien planifié permet d’utiliser le système des couches froides pour :

  • Allonger la période de culture;
  • Cultiver des légumes de primeur (à récolter avant la saison du jardinage);
  • Faire plusieurs récoltes consécutives jusqu’à tard l’automne;
  • Endurcir vos semis avant de les transplanter au potager;
  • Faire hiverner vos jeunes vivaces jusqu’au printemps.

Personnellement, j’utilise cette technique également en été pour faire des repousses avec mes trognons de céleri, laitue, échalotes, ail, oignon, poireau… Ce qui me permet de faire des économies!

À lire également : Comment faire pousser vos trognons de légumes?

Quels légumes et fleurs pour une couche froide?

Les principaux légumes à cultiver en saison froide sont les légumes feuilles et les légumes racines. Après avoir goûté à vos laitues, épinards, kales et carottes qui ont concentré leur sucre pour résister au froid, vous ne verrez plus jamais vos légumes de la même façon. Ce petit goût frais et sucré est irremplaçable!

Vous pouvez également cultiver dans une couche froide toutes vos fleurs résistantes au froid. Vous attirerez ainsi, tôt au printemps, pollinisateurs et auxiliaires, gardiens de votre jardin.

À lire également: Bons choix de plantes pour nourrir les pollinisateurs au printemps

Comment fabriquer une couche froide?

Pour construire une couche froide, il suffit d’abord d’assembler 4 planches pour former un coffre. La planche arrière doit être plus haute que celle du devant pour créer une légère pente de 4 à 5 cm par mètre lorsque vous déposerez vos fenêtres sur le dessus.

Cette pente a une double fonction : assurer une meilleure pénétration du soleil dans la couche et permettre l’écoulement rapide de la pluie.

Ce cadre2, ainsi créé, est déposé sur un substrat de culture3 et tourné vers le sud afin de maximiser l’entrée des rayons solaires dans la couche.

Les modèles diffèrent selon la grandeur voulue, mais bien souvent ce sont les dimensions des fenêtres disponibles pour votre projet qui vont déterminer la taille du châssis.

Aération d’une couche froide

Aérer l’intérieur de l’abri est primordial, car une surchauffe est vite arrivée et peut « cuire » vos plants. Il faut donc se munir d’une cale à plusieurs crans pour maintenir les fenêtres ouvertes aux heures chaudes de la journée.

couches froides

Crédit: Hélène Dubé

Couche froide à l’extérieur, mi-décembre : les légumes de fin de saison concentrent leurs sucres. Recouvrir la nuit pour conserver la chaleur du jour.

couches froides

Crédit: Hélène Dubé

Couche froide à l’intérieur de ma serre, fin février : début des semis. La neige est encore très présente à l’extérieur, cette couche est donc plus accessible en hiver pour partir mes primeurs. Un abri d’auto peut également recevoir ce type de couche.

couches froides

Crédit: Hélène Dubé

Couche froide fin avril : la neige vient de disparaître dans ma région, je récolte des feuilles fraîches pour mes salades depuis plusieurs jours!

1. Il existe aussi des couches chaudes (utilisées l’hiver) et tièdes

2. Chez moi, j’ai monté le cadre de façon à créer un bac.

3. Le sol, au fond de la couche, peut également être creusé pour ajouter plus de terreau.

Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Hélène Dubé est une collaboratrice de Du jardin dans ma vie

Hélène Dubé

Aménagements écoresponsables

En savoir plus

Articles similaires

légumes en terre cultivés à partir de trognons de légumes

Jardins et potagers

Comment faire repousser vos trognons de légumes?

Saviez-vous que vous pouvez faire repousser des légumes frais, chez...
cultiver des légumes dans une serre maison

Conseils d'entretien du potager

Comment cultiver des légumes dans une serre maison

Pourquoi certaines plantes doivent être semées à l’intérieur et d’autres...
bouteille en plastique pour protéger les plantes dans astuces naturelles jardin

Conseils d'entretien de jardinage

5 meilleures astuces naturelles pour votre jardin

Il n’est souvent pas nécessaire de chercher bien loin pour...
serre avec arbres fruitiers pour bien utiliser votre serre

Conseils d'entretien de jardinage

Comment bien utiliser votre serre de jardin toute l’année?

Ça y est! Votre nouvelle serre est installée, mais vous...
Belle fleurs rose dans un jardin qui est butinée par une abeille

Tendances jardinage

Aménagement : inviter les pollinisateurs dans sa cour

La protection de l’environnement et le respect de la biodiversité...
De bons choix de plantes pour nourrir les pollinisateurs au printemps

Conseils d'entretien de jardinage

Bons choix de plantes pour nourrir les pollinisateurs au printemps

La baisse des populations de pollinisateurs est alarmante. Trop souvent...