Cultiver le navet : plantation, entretien et récolte

Le navet est l’un des légumes racines les plus faciles à cultiver. C’est un légume à croissance assez rapide, ce qui permet de le récolter avant que les complications aient le temps de survenir.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour réussir la culture de vos navets au jardin.

Différence entre un navet et un rutabaga

Beaucoup de gens confondent le navet avec le rutabaga, aussi appelé navet jaune et chou de Siam, qui est un proche parent, mais quand même un légume différent avec des besoins différents. Le rutabaga produit une racine nettement plus grosse, généralement à chair jaune et on le sème au printemps en vue d’une récolte automnale. Le navet produit une racine plus petite à chair blanche et on le récolte habituellement en seulement 35 à 60 jours, selon le cultivar. Typiquement, son épiderme est blanc ou blanc avec un collet violet ou rose, bien qu’il existe aussi des variétés à la peau jaune ou rouge. Aussi, il existe des navets longs qui rappellent une carotte par leur forme en plus de navets ronds plus classiques.

Quand semer le navet

On peut faire un premier semis de navet tôt au printemps, 2 ou 3 semaines avant la date du dernier gel. Pour une récolte continuelle, ne semez qu’un court rang au début, puis ressemez-en d’autres toutes les deux ou trois semaines jusqu’à la fin d’août ou le début de septembre. C’est en plein été que sa culture est un peu plus complexe : il n’apprécie pas bien la chaleur intense et il faut alors bien pailler les racines pour les garder plus au frais.

Semez assez densément, à environ 3 cm d’espacement et 0,6 à 1,5 cm de profondeur, recouvrant les graines de terre fine, puis arrosez bien et gardez le sol au moins légèrement humide par la suite. La germination devrait avoir lieu en 7 à 14 jours.

Cultiver le navet au potager

Le navet préfère le plein soleil, mais tolère la mi-ombre. Le sol doit toujours être bien meuble, sinon la racine se déchausse en croissant! Si votre sol est lourd, incorporez-y de la matière organique (compost, fumier bien décomposé, etc.) jusqu’à une profondeur d’au moins 20 cm. Ajoutez aussi un engrais biologique tout usage selon le mode d’emploi recommandé par le fabricant. Évitez toutefois tout engrais très riche en azote (le premier chiffre), car il stimulera le développement de feuilles plutôt que d’une belle racine.

Cultiver le navet en pot

On peut aussi cultiver les navets ronds en pot – sur une terrasse ou un balcon, par exemple -, mais il faut alors un pot assez profond : 30 cm minimum.

Rotation des cultures

Faites toujours une rotation de cultures, ne semant pas le navet là où il y a eu des cultures de Brassicacées (choux, moutardes, radis, etc.) au cours des 3 ou 4 dernières années, ce qui prévient assez efficacement la plupart des maladies potentielles. Quant aux insectes, et notamment les altises et le vers du navet, il peut être parfois nécessaire de couvrir la plantation d’une couverture flottante après le semis pour les empêcher d’atteindre les plants.

Entretien des plants de navet

Éclaircissez les jeunes plants à mesure que leurs feuilles commencent à se toucher, sachant que les semis supprimés sont parfaitement comestibles, même les feuilles, ce qui vous donnera une première récolte. À la fin, éclaircissez les plants restant à 10 cm pour les variétés hâtives (35 à 40 jours) et à 12 cm pour les variétés tardives (41 jours et plus). Appliquez un paillis une fois que les plants ont été éclaircis afin de conserver l’humidité et la fraicheur.

Quand récolter le navet

Récoltez vos navets vers la date de maturation recommandée (35 jours, 45 jours, etc.), normalement quand la racine atteint environ 2,5 à 7,5 cm de diamètre, selon la variété. Ne retardez pas trop, car si la racine demeure trop longtemps en terre, elle deviendra coriace, filamenteuse et amère ou montera en graine. Rappelez-vous que les feuilles aussi se consomment : ne les jetez pas!

Après un été où vous aurez récolté des navets à plusieurs reprises suite à vos semis successifs, récoltez les navets restants juste avant la première gelée dure de l’automne. Ils peuvent se conserver jusqu’à 4 ou 5 mois dans un milieu froid et humide comme une chambre froide ou un garage à peine chauffé… ou même dans le frigo si vous entourez les racines d’un linge un peu humide.

Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Larry Hodgson était un collaborateur très apprécié de Du jardin dans ma vie

Larry Hodgson

Trucs et conseils horticoles

En savoir plus

Articles similaires

cultiver du topinambour au Québec

Conseils d'entretien du potager

Comment cultiver du topinambour au Québec

Le topinambour est cultivé depuis belle lurette au Québec.
Comment réussir la culture des carottes

Conseils d'entretien du potager

Comment réussir la culture des carottes

Vous rêvez de belles carottes sucrées, récoltées directement de votre...
racines medicinales

Tendances jardinage

À la découverte des racines médicinales de votre jardin

On retrouve de plus en plus de plantes et de...
Légumes à planter l'automne

Jardins et potagers

10 légumes vivaces à planter l’automne au potager

Vous souhaitez obtenir un potager qui produit année après année...
cultiver des légumes racines et image de patate douce, rutabaga, panais sur une planche en bois

Conseils d'entretien du potager

Guide pratique pour cultiver des légumes racines au jardin

Quand il est question de légumes racines, les betteraves, les...
jeune garçon qui tient de beaux concombres a la main

Jardins et potagers

Comment faire pour avoir de beaux concombres au jardin

Le concombre est un des légumes-fruits les plus populaires de...