Arrosage écologique du jardin: astuces pour arroser sans gaspiller

En tant que jardiniers écoresponsables, une question d’importance est assurément la gestion écologique de l’eau d’arrosage.

En tant que jardiniers écoresponsables, une question d’importance est assurément la gestion écologique de l’eau d’arrosage. Comment réduire notre consommation d’eau au potager sans pour autant compromettre la production et la beauté de nos plants? Quelles sont les solutions pour une gestion durable de l’eau d’arrosage? Voyons comment poser des gestes simples et efficaces pour un arrosage écologique du jardin.

Les bases d’une gestion écologique de l’eau d’arrosage

Une bonne gestion de l’eau au jardin commence par:

  • Une bonne préparation du sol
  • Le choix de végétaux adaptés à leur environnement
  • La modification et l’amélioration des techniques d’arrosage.

Par ces simples gestes, vous contribuerez à optimiser votre utilisation d’eau d’arrosage tout en préservant la santé de vos plantes.

arrosage écologique jardin

Les étapes d’un arrosage écologique du jardin

Voici quelques précieux conseils qui vous aideront à atteindre vos objectifs de gestion durable de l’eau d’arrosage.

Étape 1: Une bonne préparation du sol et du site

Pourquoi est-ce important de bien préparer son sol et s’occuper de l’environnement de plantation? Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir! Qu’il s’agisse de plates-bandes ornementales, de pelouse ou de jardins potagers, la qualité du sol influence directement le développement des végétaux.

Un ajout de matière organique (compost ou fumier) au printemps ou à l’automne améliorera la capacité de rétention de l’eau dans le sol, qu’il soit argileux ou sablonneux.

À lire également: Comment améliorer la terre de son potager

Dans les plates-bandes et sur la pelouse, un épandage uniforme en surface suffit. Mais pour le potager, il est préférable de cibler les plants plus gourmands en nutriments afin de leur fournir tout ce dont ils ont besoin.

3 choses à éviter dans un potager écologique

  • Les lits de plantations surélevés qui s’assèchent rapidement.
  • Les potagers en rangées qui augmentent la compaction du sol par le piétinement lors des récoltes.
  • La tonte de gazon trop courte qui favorise le dessèchement et les infestations d’insectes ravageurs.

Optez de préférence pour:

  • Les potagers en planches qui facilitent l’entretien et les récoltes.
  • La tonte de gazon plus longue (8 à 10 cm) en tout temps.
  • Les lits de plantations modulés selon le besoin en eau des végétaux qui y seront plantés.

À lire également: Pelouse écologique et durable: comment s’y prendre?

Étape 2: Choisir des plantes adaptées

Un arrosage écologique dans un jardin durable commence un geste simple: les bonnes plantes au bon endroit.

Prenez soin de choisir des plantes adaptées au climat de votre région, aux facteurs environnementaux du site (vent, soleil, ombre, etc.), et résistantes à la sécheresse. Plantez-les selon leur besoin en eau et en nutriments.

Bien sûr, vous devrez parfois faire des compromis sur votre sélection végétale, mais avec l’aide de spécialistes vous serez en mesure de constater qu’il existe un bon nombre de végétaux répondant à ces critères. De belles découvertes vous attendent!

À lire également: Semences du Québec: les meilleures variétés pour votre potager

Bon à savoir:

Qu’est-ce qu’un jardin xérophile?

Un jardin xérophile est un jardin aménagé en milieu climatique sec avec des plantes qui ne requièrent que très peu d’eau. Les plantes nécessitant peu d’arrosage seront ainsi regroupées et plantées dans un sol adapté à leurs besoins (souvent enrichi de compost pour limiter l’apport en eau). On y retrouvera entre autres plusieurs plantes succulentes, des cactus ainsi que plusieurs variétés de graminées.

Étape 3: Une gestion écologique de l’eau d’arrosage au jardin

Savez-vous comment arroser vos plantes de manière adéquate sans gaspiller? Voici 7 conseils pour un arrosage écoresponsable:

  • Arrosez la base des plantes et non le feuillage
  • Utilisez, au besoin, des systèmes d’irrigation goutte à goutte qui favorisent l’arrosage au pied des plants de manière très ciblée
  • Optez pour des arrosages modérés, mais profonds, pour permettre un bon développement racinaire des plantes. Il est nécessaire que l’eau pénètre le sol en profondeur
  • Abaissez la température du sol avec l’épandage de paillis organique
  • Désherbez régulièrement pour réduire la compétition lors des arrosages
  • Arrosez au besoin seulement. Les plantes bien établies requièrent moins d’eau que les nouvelles plantations
  • Arrosez tôt le matin ou en fin de soirée pour éviter une évaporation trop rapide de l’eau lorsque le soleil est à son zénith

arrosage écologique potager

Étape 4: L’arrosage des plantes en pot

Les plantes cultivées en pot exigent des apports d’eau plus fréquents, surtout si elles sont exposées à des conditions favorisant le dessèchement. Voici quelques conseils pour une gestion plus efficace de l’eau d’arrosage de vos plantes en pot, et réduire le gaspillage.

  • Utilisez un terreau conçu pour la culture en contenant
  • Ajoutez du compost (deux parts de terreau pour une part de compost)
  • Placez une soucoupe sous les pots
  • Respectez l’espace de plantation recommandé.

À lire également: Tout savoir sur l’arrosage des plantes d’intérieur

Étape 5: Récupérer l’eau de pluie

Une étape importante d’un arrosage écologique est bien la récupération d’eau de pluie. L’eau de pluie est une ressource écologique et gratuite de bonne qualité, parfaite pour les usages horticoles extérieurs.

récupérateur d'eau de pluie diy

L’installation de récupérateurs d’eau de pluie est simple, efficace et permet de réemployer cette denrée lors d’épisodes de sécheresse prolongée, au jardin comme au balcon.

Comment choisir le bon récupérateur d’eau de pluie

Un bon récupérateur d’eau de pluie doit être:

  • D’une dimension suffisante (300 à 500 litres)
  • Muni d’un ou deux robinets pour extraire l’eau
  • Posséder un couvercle étanche avec ou sans grillage et, si possible,
  • Être monté sur un socle.

Pour les grands jardins, optez pour un modèle qui permet de raccorder un ou plusieurs récupérateurs qui se déverseront l’un dans l’autre au besoin.

Construire son propre récupérateur d’eau de pluie

Si vous optez pour une méthode plus « « DIY », sachez que faire son propre récupérateur d’eau de pluie maison n’est pas si compliqué. Il vous faudra:

  • Contenant de plastique de 200 litres minimum (poubelle, tonneau usagé, etc.)
  • Couvercle ou une moustiquaire souple (ainsi que deux tendeurs pour le fixer)
  • Exacto
  • Un ou deux robinets pour l’extérieur (accompagnés d’un ou deux écrous)
  • Du scellant hydrofuge
  • Des briques ou des dalles (pour surélever le récupérateur)
Étapes de fabrication d’un récupérateur d’eau de pluie
  1. Nettoyez le contenant
  2. Percez le couvercle pour y insérer l’extrémité de la gouttière ou taillez la moustiquaire
  3. À 10 cm du fond du récipient, faites un trou pour insérer le robinet. Si vous choisissez d’installer deux robinets (pour faciliter le transfert de l’eau dans l’arrosoir), le second sera placé environ à 30 cm du haut du récipient
  4. Fixez-le ou les robinets par l’intérieur à l’aide d’un écrou
  5. Appliquez le scellant hydrofuge autour de chaque robinet, à l’extérieur et à l’intérieur du contenant. Suivez les instructions sur l’emballage
  6. Laissez sécher de 1 à 2 jours
  7. Montez le récupérateur sur les briques afin de pouvoir placer facilement un arrosoir à main sous le robinet.
Engrais liquides pour plante de Les Sols IsabelleIlot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Helene Baril est une collaboratrice de Du jardin dans ma vie

Hélène Baril

Aménagement paysager

En savoir plus

Articles similaires

Conseils d’entretien lors du jardinage et de l'arrosage

Conseils d'entretien de jardinage

5 astuces pour économiser l’eau au jardin

Envie d’économiser temps et argent? Que notre source d’eau potable...
Comment économiser l'eau potable au jardin

Conseils d'entretien de jardinage

Comment économiser l’eau potable au jardin

Pour économiser l’eau potable au jardin et éviter de la gaspiller,...
arrosage des plantes

Conseils d'entretien de jardinage

Trucs pour faciliter l’arrosage de vos plantes

Vous revenez d’un weekend au chalet et voilà que votre...
Arrosage dans un jardin de fleurs

Conseils d'entretien de jardinage

Trucs pour aménager un jardin économe en eau

L’eau est une de nos plus précieuses ressources et avec...
Récupérer l'eau de pluie des gouttières dans un bassin baril récupérateur

Conseils d'entretien de jardinage

Solutions pour récupérer l’eau de pluie dans votre jardin

Au Québec, une personne utilise en moyenne 424 litres d’eau...
arroser jardin

Conseils d'entretien de jardinage

Petits trucs pour un arrosage réussi de vos plantes

La pluie ne tombe pas toujours quand on veut… et...