Maladies courantes au potager durant l’été

Au Québec comme partout ailleurs, les problèmes au potager peuvent être exacerbés par les conditions météorologiques; surtout lors d’été très sec ou très pluvieux. Ces conditions extrêmes peuvent favoriser le développement de diverses maladies qui deviendront un défi pour les jardiniers. Sécheresse ou déluge : quoi faire lorsque de telles conditions surviennent et comment prévenir les pertes de récolte?

Maladies les plus courantes au potager

Les conditions météo difficiles peuvent miner vos efforts au potager. Cependant, avec une planification attentive, des soins adéquats et des mesures préventives, vous pouvez éviter les maladies courantes au potager et garder vos plantes en bonne santé!

Trop de pluie : les maladies fongiques à surveiller

Lorsque le temps est pluvieux et humide, les plantes peuvent être sujettes à des maladies fongiques telles que la rouille, le mildiou et le botrytis (moisissures grises).

La rouille

La rouille apparaît sous la forme de taches orange ou brunes sur les feuilles et les tiges. On peut également voir une petite poudre orange sous la feuille.

Le mildiou

Le mildiou a une apparence semblable, mais avec des taches jaunâtres ou brunes. Sur les tomates, le feuillage et les tiges se couvrent de taches noires. On peut aussi voir des taches sur les fruits et la période de conservation est alors grandement réduite.

malades foliaires et mildiou de la tomate

Le botrytis

Le botrytis forme une mousse grise sur les fruits ou les tiges. Le fruit devient alors mou et n’est plus comestible.

Comment éviter les maladies fongiques?

Pour éviter l’apparition de maladies fongiques causées par un excès d’humidité au potager, il est recommandé de maintenir une bonne circulation de l’air dans votre jardin en limitant la densité des plantations. Enlever des feuilles et des gourmands aux plants par temps frais et pluvieux est aussi à considérer. Enfin, l’application de produits fongicides biologiques ou fait maison en prévention aide à réduire les risques d’infection.

Été pluvieux et infections bactériennes

En plus des maladies fongiques, les périodes de pluie peuvent favoriser l’apparition d’infections bactériennes. Les bactéries pénètrent alors dans les plantes par les blessures, les coupes ou les fissures, entraînant le flétrissement et la pourriture des végétaux.

Pour minimiser ces risques, inspectez vos plantes régulièrement et éliminez les parties infectées dès leur apparition. Évitez ensuite d’arroser les plantes avec des pulvérisations d’eau qui peuvent propager les bactéries avec les éclaboussures.

Sécheresse prolongée : maladies courantes au jardin

Lors d’été très sec, lorsque la pluie est rare ou inexistante, les plantes au jardin peuvent souffrir de stress hydrique. Cela affaiblit leur système immunitaire, les rendant plus sensibles aux maladies.

La pourriture apicale

Un désordre physiologique que l’on confond souvent avec une maladie est la pourriture apicale sur les fruits de la tomate et du poivron. Une tache noire se forme sous le fruit et cause une nécrose. Contrairement à la croyance populaire, la pourriture apicale est causée par une irrigation irrégulière qui empêche le calcium d’atteindre le fruit et non par un manque de calcium dans le sol.

Maladie des tomates. Pourriture apicale de la tomate

Par temps très sec, il est donc très important de faire régulièrement un bon arrosage en profondeur.

L’oïdium

L’une des maladies les plus courantes par conditions sèches le jour et une température plus basse la nuit est l’oïdium. L’oïdium se manifeste par une poudre blanche qui recouvre les feuilles, les tiges et les fleurs des plantes.

Pour prévenir cette maladie, il est important de planter des espèces résistantes autant que possible. Des solutions à base de bicarbonate de sodium aident également à prévenir la maladie.

Prévenir les maladies au potager l’été

Il faut donc être à l’affut des conditions météorologiques pour prévenir les problèmes plutôt que les guérir. En cas de doute sur l’état de vos plantes, consultez un professionnel en centre jardin. Parce qu’après tout, un jardin sain est un jardin heureux!

Ilot Botanix mi-avril 2024Promotion de l'émission C'est plus qu'un jardin 2024Ilot Lee Valley 2023Ilot Echo 2023

Rédigé par :

Benoît Champagne est un collaborateur de Du jardin dans ma vie

Benoît Champagne

Production de végétaux serre

En savoir plus

Articles similaires

Maladies foliaires d'un plant de courgette affecté par l'oidium blanc

Conseils d'entretien de jardinage

Maladies foliaires au jardin: symptômes et traitements

Dans un monde idéal, vous sèmeriez vos légumes au début...
plante est malade

Conseils d'entretien de jardinage

Ma plante est malade mais je ne sais pas ce qu’elle a!

Votre plante d’intérieur a l’air moche, jaunit, a des taches...
Solutions a vos problèmes au potager

Conseils d'entretien du potager

Solutions à vos problèmes au potager

Que ce soit son premier ou son quatorzième potager, certains...
Comment réussir la culture des carottes

Conseils d'entretien du potager

Comment réussir la culture des carottes

Vous rêvez de belles carottes sucrées, récoltées directement de votre...
Comment protéger le potager

Conseils d'entretien de jardinage

Comment bien protéger le potager des indésirables

Grâce à votre savoir-faire, à de bons outils et à un...
gazon mort et jaune après l'hiver et gazon vert, dans gazon mort après l'hiver

Pelouses

Gazon mort pendant l’hiver : que faire?

La neige commence à fondre. Cependant – mauvaise surprise! –...